Chine - Tibet- Nepal

Chine - Tibet- Nepal

ACTUALITES (5 Mai au 26 Juin 2008)

 

LUNDI 5 MAI 2008

L'expédition sur le "Chomolungma" (nom Tibétain de l'Everest) n'a pas pu encore commencer suite à de mauvaises conditions météorologiques (en particulier un vent trés fort qui souffle sur la région et des chûtes de neige), ce qui met à mal les projets des Chinois qui semblaient penser qu'une fois la barrière des interdictions franchit en empêchant quiconque d'accéder au sommet, allait faire de cette ascension une simple formalitée.... 

Au camp de base, déjà certains sont tombés malades suite à leur séjour prolongé en altitude et ce sont suvent les Tibétains qui sont venus les aider...  des Tibétains qui feront en principe (tout au moins officiellement)partis du voyage puisque l'expédittion d'une trentaine de membres sera formé de "Han" et de Tibétains qui ont déjà installés des cordes fixes le 28 avril dernier sur l'arête jusqu'à prés de 8.300 m .

La flamme olympique devient un enjeu parce qu'elle est le symbole de valeurs universelles de l'Olympisme (même si l'on peut douter de leur réalité effective au sein du grand spectacle mercantile que constitue la machinerie olympique) et ce à n'importe quel prix  - ils auront d'ailleurs à cet effet, une quinzaine de "fausses torches" pour tenter d'en avoir une qui aille jusqu'au sommet... 

Les contestations apparaissent comme une forme d'ultime symbole pour empêcher que le Tibet ne devienne définitivement chinois et si par malheur la flamme (en réalité une "autre flamme" et une autre supércherie de plus de la part des Chinois) olympique arrivait sans encombre passe par le versant Tibétain de la montragne, il est évident que pour tous les Tibétains, Chomolungma ne sera plus le même !

Alors que la chaine CCTV assure l'integralité des "news", cette dernière avait tout de même inviter quelques journalistes qui pensaient pouvoir faire leur travail normalement mais ils se sont vite rendus compte qu'ils n'auraient le droit d'intervenir que si la famme était victorieuse, pour le moment , les tentatives et les échecs ne sont pas annoncés... (si çà, ce n'est pas du lavage de cerveau ....)

***

La réunion qui à eu lieu hier entre les représentants du Dalai Lam et ceux du gouvernement central de Pékin n'ont pas pour le moment abouttit à grand chose en dehors de s'être donné un rendez-vous pour d'autres pourparlers... aucun accord majeur entre les deux parties à l'issue de la réunion n'été signé.

Selon "Chine Nouvelle", les responsables chinois ont réitéré les conditions maintes fois répétées de Pékin pour la réussite d'un dialogue, à savoir que le dalaï lama, chef spirituel des Tibétains en exil, renonce à militer en faveur de l'indépendance de sa patrie et à tenter de saboter les JO... la teneur des discussions ne sera connue qu'après leur retour en Inde mardi ou mercredi.

C'est également hier que le porte-parole du gouvernement en exil, Thubten Samphel a estimé que la priorité était "la fin de la répression et la levée des restrictions visant les Tibétains".

Les Tibétains en exil on salués cette rencontre avec beaucoup de prudence éstimant avant tout que le fait d'être à nouveau en contact avec le gouverement central est "vital" tout comme ilse sont réjouis qu'une prochaine réunion ai été décidé; Par contre, ils sont déçus de s'apercevoir qu'aucune assurance ne leur a été faite pour que la répression cesse......

***

Un fermier Tibétain de 31 ans arrêté le 14 Mars dernier et qui avait été transporté avec d'autres à la prison de Phenpo est mort ce week-end suite aux tortures... des gardes Chinois durant 2 semaines de suite !

Suite à quoi les autorités Chinoises sont également allés voir la famille et leur ont mis une amende de 1.000 yuans pour avoir détruit des batiments publics et avoir troubler l'ordre publique !!!

C'est également aujourd'hui que l'on apprends la mort d'une femme Tibétaine de 34 ans et mère de 4 enfants à également été retrouvée morte dans la prison de Ngaba suite à son arrestation lors d'une maniféstation du 18 mars dernier; Elle resta jusqu'au 26 mars avant d'être libérer suite à son état de santé catastrophique (elle portait des traces de coups, des marques sur tous le corps et ne pouvait plus boire ni manger) - on la trasporta alors à l'hopital qui refusa de la prendre en charge certainement après avoir reçu des "ordres" des autorités Chinoises - 22 jours plus tard, elle est morte par manque de traitement approprié le 17 Avril..... 

 

MERCREDI 7 MAI 2008

Non seulement les autorités Chinoises continuent leur préssion face aux Tibétains, mais ils désormais décider de s'en prendre aux autres minortés éthniques (entre autre les Ouigours qui continuent à se battre pour l'indépendance du Turkestan oriental, qui a connu une existence éphémère avec deux Républiques entre 1930 et 1949) afin, officiellement de ne pas avoir à s'occuper de ces problémes lors des JO...

Une dissidente installé aux Etats Unis à d'ailleurs récement déclarer:   

"Les autorités chinoises ont réprimé durement les Ouïgours afin de faire passer la torche par le Turkestan oriental"

Nombres d'entres eux auraient été arrêtés par les autorités chinoises afin d'éviter des manifestations pacifiques en relation avec la torche qui doit passer dans la province du Xinjiang entre les 25 et 27 juin prochains !

Une répression qui vise à éviter que les Ouïgours ne disent la vérité aux journalistes et visiteurs étrangers amenés à passer par là, ainsi plus de 10.000 personnes auarient été interpellées par les forces de l'ordre au cours des derniers mois !

"Partout, les maisons, les hôtels sont fouillés, les gens sont arrêtés, même ceux qui n'ont jamais eu de problèmes avant ont été arrêtés simplement parce qu'ils semblaient suspects"

a déclaré lors d'une conférence de pressse au Japon Dolkun.I, secrétaire général du Congrès mondial Ouïgour, basé en Allemagne.

La Chine a mis en garde contre une menace terroriste islamiste supposée en provenance du Xinjiang avant les JO mais que les autorités auraient déjouer, une menace qui même si elle est potentiellement toujours possible à été qualifié d'exagérée par les défenseurs des droits de l'homme ou encore par des spécialistes mondiaux de la sécurité qui s'étonnent du peu de détails sur les réseaux qu'elle annonce régulièrement avoir démantelés....

Pour la petite histoire.... au début de l'année, un journaliste de l'AFP s'était rendu sur le site d'un raid des forces de l'ordre contre une cellule terroriste présumée, dans un appartement d'un immeuble d'Urumqi, capitale du Xinjiang, mais aucun habitant n'avait pu confirmer la version donnée par les responsables chinois ou médias officiels, qui avaient annoncé une descente des forces de l'ordre, au cours de laquelle les "terroristes" auraient lancé des grenades, faisant sept blessés - 2 terroristes avaient été tués et 15 arrêtés, selon la version officielle.

Ces affirmations n'avaient pas pu être confirmées: deux habitants avaient expliqué alors au journaliste que des hommes en civil étaient arrivés à bord d'une camionnette avant de repartir avec 2 personnes, sans violences ni explosions ni coups de feu......

***

Alors que toujours trés peu de nouvelles circulent quant aux récents entretiens entre les représentants du Dalai Lama et les émissaires Chinois .... la Chine a estimé hier que la poursuite du dialogue dépendrait de "la sincérité" du chef des Tibétains en exil....

Depuis Hong Kong, l'un des deux repésentants, Lodi Gyari, a estimé que la rencontre était un "bon premier pas", qu'ils avaient eu des discussions très franches;

La Maison Blanche à quant à elle éstimée que ces discussions devaient inclure les revendications des Tibétains au sujet de la liberté religieuse et du respect de leurs valeurs culturelles car actuellement ils ne peuvent pas  pratiquer librement leur religion et ils ne peuvent pas librement perpétuer certaines de leurs traditions et valeurs.

 

JEUDI 8 MAI 2008

C'est à 9h18, heure locale que la (fausse) flamme Olympique à atteint le sommet de l'Everest dans le brouilard grâce à une fenêtre météo favorable après que les alpinistes aient quittés le dernier camp d'altitude à 3h00 du matin... le chef de l'expédition à crié "un monde, un rêve" en déployant à la fois le dapeau Chinois, le drapeau Olympique et un drapeau portant le logo des JO de Pékin, mais en aucune manière le drapeau Tibétain .....!

la vidéo: //sports.cctv.com/20080508/103297.shtml

L'équipe de grimpeurs qui ont donné l'assault final était composé de 19 membres de 2 éthnies différentes, des Han et des Tibétains, la dernière porteuse était Cering Wangmo, une femme Tibétaine - La flamme à été allumé environ 40 m sous le sommet-  

Wang Yongfeng, le chef d'expédition qui est marié et agé de 45 ans fait partie de l'association Chinoise d'Alpinisme de Bejing - il avait déjà atteint le sommet du Cho Oyu - un autre "8000" en 2006, le pôle sud, ainsi que par 2 fois le sommet de l'Everest en 1993 et 2007 (toujours avec l'apport de l'oxygène).

La pupart des alpinistes avaient à eux tous également une expérience sur plus de 10 sommets de plus de 8.000 m (sur les 14)  

Aussitôt, une douzaine d'alpinistes restés au camp inférieur ont alors célébré l'ascension devant la caméra, lançant des "Pékin vous accueille, Nous sommes sur le toit du monde" dans leur combinaison ornée du logo "Pékin 2008" !

Le Népal a par ailleurs levé les interdictions imposées depuis des semaines pour accéder au sommet de l'Everest le jour où la torche olympique a atteint le "Toit du monde" - Les alpinistes seront autorisés à se rendre au sommet à partir de vendredi a déclaré Prem Rai, porte-parole du ministère du Tourisme.

***

On commence à en savoir un peu plus sur la rencontre de Dimanche entre les émissaires du Dalai Lama et ceux de Pékin... les émissaires Tibétains auraient demander au gouvernement central de Pékin de libérer les prisonniers Tibétains arrêtés lors des maniféstations de Mars dernier, d'obtenir des soins pour ceux qui sont bléssés et à ce qu'il y est un accès sans restriction pour les visiteurs (dont les médias) 

***

Le Premier ministre japonais Yasuo Fukuda a appelé la Chine à poursuivre le dialogue avec les Tibétains, mais le président chinois Hu Jintao a pressé le Dalaï Lama d'arrêter "de saper les JO de Pékin", lors d'une conférence de presse commune des deux dirigeants.... qui ont décidés de tourner la page du passé douloureux et de construire des relations pacifiques sans menace réciproque afin de poursuivre leur développement ...

Monsieur Fukuda demandé à la Chine d'apaiser les inquiétudes de la communauté internationale en poursuivrant les discussions et en améliorant la situation.

Le président chinois lui a réitéré la position traditionnelle des autorités chinoises.... qui reprochent au dalaï lama de comploter pour l'indépendance du Tibet.

 

 

DIMANCHE 11 MAI 2008

C'est Vendredi que les premiers incidents ont émayés le parcours de la flamme sur le territoire Chinois.... Les mesures de sécurité n'ont pas suffi à Shenzhen pour éviter l'extinction (officiellement éteinte à cause de la foule, trop nombreuse qui se pressait sur son passage) de la flamme lors du relais.

Selon un journal hongkongais, des témoins ont rapporté avoir vu 5 jeunes hommes essayer de saisir la torche alors qu'elle était étroitement surveillée par la police, ils sont soudainement sortis de la foule et ont couru pour  attraper la torche mais les gardiens de la flamme ont tout de suite plaqué un des hommes au sol et réussi très vite à attraper les quatre autres.

La police de Shenzhen n'a pas confirmé cet incident mais la retransmission du relais sur les chaînes de télévision a été interrompue pendant quelques secondes.

Quelques instants plus tard un autre incident a eu lieu dans la zone industrielle de la ville où 2 hommes habillés comme des paysans, auraient réussi à éteindre la flamme.

Shenzhen n'avait pourtant pas lésiné sur les moyens pour sécuriser le parcours: 2 millions de yuans ont été utilisés pour renouveler l'impressionnante armée de caméras le long des rues empruntées par les porteurs de la flamme.

***

Les Tibétains en exil mettent sur pied leur propre version des JO eentre les 15 et 25 Mai prochain, une façon de fêter le sport et la paix dans l'esprit olympique. 

Les athlètes tibétains seront en effet privés de JO au mois d'août à Pékin car la Chine déclare qu'ils n'ont rien de sportifs, que ce sont tout au plus de vulgaires amateurs d'exercices physiques comme "le lancer de pierres", "la marche de protestation" ou encore la "lutte libre"…

"Comme on ne nous donnera pas notre chance d'aller à Pékin, l'événement que nous organisons est une plate-forme idéale pour vivre dans l'esprit de cette année olympique, nous voulons aussi montrer que nous aimons le sport et que les Tibétains ont du talent."

Cette équipe nationale composée d'athlètes tibétains exilés (en Europe principalement) a été constituée il y a quelques années pour participer aux Jeux de Pékin sous les couleurs tibétaines, mais elle a retiré sa demande après les heurts de la mi-mars, en signe de désapprobation face à la répression chinoise.

Au-delà de l'aspect sportif, l'événement a valeur hautement symbolique. De par le site retenu d'abord, à proximité de McLeod Ganj, village qui abrite le quartier général du Dalaï lama.

***

Un mois jour pour jour après la condamnation de Hu Jia à 3 ans 1/2 de prison, une nouvelle arrestation met la lumière sur les méthodes du gouvernement chinois... Le 3 mai, alors que c'est la journée mondiale de la liberté de la presse, l'écrivain Zhou Yuanzhi et sa femme, domiciliés dans la province du Hubei, ont eux aussi été arrêtés; Depuis c'est silence radio, le portable de l'écrivain reste muet.
Selon une source proche de Zhou, sa femme aurait été relâchée et placée en résidence surveillée (sauf que les appels au domicile conjugal demeurent eux aussi sans réponse) tandis qu'il serait maintenu en détention, encourant la même charge que Hu Jia : "incitation à la subversion".

Zhou compte à son actif plus de 500 articles publiés sous pseudonymes dans des magazines chinois à l'étranger et sur des sites étrangers, des articles portant la plupart du temps sur les affaires sociales et la corruption des autorités.

***

Les autorités Chinoises détiennent au moins 32 moines dans un monastère du coté de Chushul après qu'ils aient une fois de plus tenter de manifester en silence et dans le calme dans la petite ville de Nyethang;

La protestation emmené le 14 Mars dernier tout d'abord par des moines fut rapidement rejointe par de nombreux Tibétains avec qui ils se dirigérent vers les batiments officiels afin de demander un "Tibet libre" et en chantant "longue vie au Dalai Lama"...

Des qu'ils sont arrivés en vue du batiment officiel, ils ont été bloqués par les forces de sécurité qui les ont renvoyés sans faire d'arrestations;

C'est le 16 Mars que les incidents ont pris une toute autre tournure... les autorités sont venu en entourant le monsatère de Ratoe vers 4h30 du matin et ont commencés à piller systématiquement toutes les chambres des moines afin de soi-disant rechercher des armes et autre matériaux pouvant les impliquer;

Ils n'ont rien pu trouver si ce n'est quelques photos du Dalai-Lama et des téléphones mobiles qu'ils se sont empréssés de confisquer, pourtant ils ont arrêtés une cinquantaine d'entres eux avant d'en relacher 18.

Désormais la préoccupation grandit car presque aprés un mois de détention, aucune nouvelle ne circule à propos de leur sort, eux qui n'ont pour seul "crime" voulu exprimer leur revendications dans le calme !

Le TCHRD qui s'ocupe des droits des Tibetains demande à l'ONU d'intervenir au plus vite afin que les autorités Chinoises libére les moines détenus.   

***

La situation dans le monastère de Labrang est elle aussi particulièrement tendu puisque un millier de policiers ont entourés le monastère le 7 mai dernier en "organisant" une série d'arrestation avec plus de 140 moines détenus durant 24h00 puis relachés à l'exception d'une vingtaine -

48h00 plus tard, 11 d'entres eux furent relachés mais 7 ont étés gardés en détention sans raison particulière ce qui a provoqué la colère des moines qui fait craindre une flambèe de violence et une intensification des protestations car ils semblent bien determiner à ne pas laisser leur "cammarades" enfermer en restant les mains dans les poches.   

Dans le même temps, 2 moines qui s'étaient exprimer en public devant des médias ont subitement "disparus" peu de temps après.... de nombreux résidents pensent que la police les ont embarqués discrétement sans donner aucune information sur le lieu de leur détention plongeant leur famille dans la crainte de représailles et surtout dans la peur de ne plus jamais les revoir !

Il y a fort à parier que si aucune organisation internationale n'iontervient là encore trés rapidement, ils seront tués dans l'indifférence la plus totale.  

 

MARDI 13 MAI 2008  

L'itinéraire prévu de la flamme olympique dans la province du Sichuan sera sujet à changement si les dégâts sur les villes du parcours sont trop importants vient d'annoncer un porte-parole du Comité d'Organisation des JO. suite au tremblement de terre de force 7,5 qui à eu lieu hier et qui pour le moment à fait 10.000 morts !

Pourtant l'ampleur des dégâts est toujours en cours d'évaluation et le nombre de victimes devraient encore grandir dans les jours qui viennent...

***

Des responsables conservateurs allemands ont critiqué le refus du chef de la diplomatie social-démocrate Frank-Walter Steinmeier de recevoir le Dalaï-lama lors de son prochain voyage en Allemagne lui repprochant son manque de courage.

Face à ces critiques, le parti de Steinmeier accuse les conservateurs (pourtant leur partenaire au sein de la coalition d'Angela Merkel !!) de vouloir marquer des points en instrumentalisant la visite du dalaï-lama.

Le président Allemand Köhler (conservateur) a également adressé une fin de non recevoir à la demande du Dalaï-lama de le rencontrer pendant sa visite en Allemagne 16 au 18 mai pretextant des raisons d'emploi du temps !!!

Durant sa tournée dans plusieurs villes allemandes, le Dalaï-lama rencontrera donc le président conservateur Norbert Lammert, et plusieurs chefs de gouvernements régionaux.

 

MERCREDI 14 MAI 2008

Le Dalaï Lama à quitter Dharamssala pour effectuer une tournée de plusieurs semaines dans les pays occidentaux, qui le conduira en Allemagne, en Grande-Bretagne, puis en Australie, aux Etats-Unis et en France, où la situation au Tibet sera abordée.

G.Brown recevra le dalaï lama le 23 mai dans la résidence du chef de l'Eglise anglicane pour évoquer les violences récentes au Tibet - De retour en Inde le 1° juin, le dalaï lama repartira ensuite pour l'Australie, les Etats-Unis et la France, pour achever sa tournée le 20 août, à seulement 4 jours de la clôture des Jeux Olympiques.

 

JEUDI 15 MAI 2008

A peine arrvé sur le sol européen (à Francfort), le Dalai Lama a critiqué la "répression" chinoise des émeutes de mars au Tibet au premier jour d'une tournée en Europe qui doit également le mener au Royaume-Uni.

"Comme par le passé, la réaction des autorités chinoises a été la répression, c'était donc très triste"

Il a une nouvelle fois souligné qu'il ne réclamait pas l'indépendance, mais l'autonomie du Tibet, et que les Tibétains souhaitaient vivre en harmonie avec la Chine.

"La véritable harmonie doit être basée sur la confiance, et la confiance basée sur l'égalité. Jusqu'à présent, elles font défaut",

Le Dalaï Lama passera 5 jours en Allemagne, l'un des pays européens qui lui a apporté le soutien le plus net et sera reçu lundi à Berlin, au nom du gouvernement allemand, par la ministre de la Coopération et du Développement Heidemarie Wieczorek-Zeul.

 

 

DIMANCHE 18 MAI 2008

Alors que le monde entier compatie (à juste raison) !) pour le terrible tremblement de terre que vient de subir la Chine, il semble qu'une page se soit une nouvelle fois fermée sur le terrible sort des Tibétains... et sur l'organisation des JO à Pékin;

Les journalistes se sont détournés une fois de plus de leur "travail" pour aller là où l'information du moment permettra de vendre plus de numéros de leur journal ou augmenter l'audience de leur chaîne... un triste constat qui se répète à chaque nouvelle catastrophe dans le monde !

Pourtant les violations des droits de l'Homme continuent bel et bien d'exister au Tibet et ils doivent être nombreux à se "réjouir" que l'actualité ne dirige les "spots" vers d'autres lieux, d'autres événements ...

Idem pour les critiques des quotidiens Chinois qui préfèrent mettre l'accent sur la générosité des étrangers en faveur des sinistrés;

La plupart des analystes évoquent le changement de "ton" et voient au travers de cette "mutation" une nouvelle chance pour les dirigeants chinois de profiter de la situation après leur désastreuse campagne de communication centrée sur les Jeux qui avait rencontré de sérieux problèmes, ils ont aujourd'hui une bonne occasion de regagner la sympathie du public et de faire oublier leur déboires, seul le puublic qui s'interesse depuis longtemps au Tibet sait que rien ne changera et que le gouvernement central continuera d'écraser le peuple Tibétain comme il l'a toujours fait !


 

JEUDI 22 MAI 2008

Le gouvernement Tibétain en exil à Dharmasala à appellé à cesser provisoirement les manifesations (au moiins jusqu'à fin Mai) contre la Chine en signe de respect contre les victimes du séisme.

Il y a 48h00 le Dalaï lama avait appelé à prier pour les victimes du séisme en Chine, lors d'un discours prononcé à Berlin - Il avait insisté sur la non violence et la nécessité du dialogue dans le combat des Tibétains pour leurs droits.

Un appel qui à lieu alors qu'une nouvelle rencontre entre les émissaires du dalaï lama et des représentants de Pékin doit se tenir le mois prochain.

***

L'ambassadeur de Chine en France, Kong Quan, a déclaré qu'une éventuelle rencontre entre Nicolas Sarkozy et le Dalaï Lama, attendu en France en août, était une "hypothèse" inenvisageable !!! 

"Vous le décrivez comme un pacifiste, un non-violent, un chef religieux et spirituel, un prix Nobel, c'est une apparence"

Kong Quan s'est dit en outre indigné par la décision de B.Delanoë de déclarer le Dalaï Lama "citoyen d'honneur de la Ville de Paris".

***

Le Dalaï lama, en visite en Grande-Bretagne a hier appelé les Tibétains à ne pas perturber le passage au Tibet en juin de la flamme des JO leur demandant de la "respecter" et la "protéger".

"J'appelle, en particulier à l'intérieur du Tibet, les gens à ne pas perturber le passage de la flamme"

Le chef spirituel à même suggéré qu'il était prêt à assister aux JO si les discussions avec Pékin sur le statut du Tibet connaissent de réelles avancées.

"Cela dépend vraiment de notre rencontre. Si la situation au Tibet s'améliore et un début de solution à long terme s'esquisse, alors je serai heureux d'y aller, si l'invitation vient"

Selon une autre dépêche de l'AFP, le chef spirituel aurait déclarer que la Chine après le séisme du Sichuan montrait des signes encourageants d'ouverture bien que Pékin manque toujours de l'autorité morale nécessaire pour être une véritable superpuissance...

 

SAMEDI 24 MAI 2008

Environ un millier de personnes (dont la grande majorité d'entre eux étaient des partisans de la Western Shugden Society, une branche dissidente du bouddhisme tibétain) ont manifesté devant le Royal Albert Hall à Londres heir en début d'après-midi
Des manifestants pro-chinois, brandissant des pancartes hostiles au chef spirituel des Tibétains étaient également présents aux abords de la salle de spectacle, ainsi que des militants pro-tibétains.

Au 3° jour de sa visite en Grande-Bretagne, le Dalaï lama a ensuite rencontré le prince Charles un de ses plus fervents admirateurs et soutien de longue date.

Les deux hommes ont après eu une longue conversation, dont la teneur n'a pas été divulguée.

 

JEUDI 29 MAI 2008

Les autorités Chinoises (le PSB en l'occurence que tout ceux qui sont aller en Chine ont rencontrés pour faire prolonger leur passeport...) ont ouvert une nouvelle fois le feu sur des manifestantes du monastère de Dragkar, parmis elle, une étudiante de 21 ans dont on ignore l'état de santé actuel, si elle a été tuée ou simplement bléssé... pour le moment seul un témoin occulaire à afirmer qu'elle était recouverte de sansg lorsqu'elle à été emmené par la police .

 

MERCREDI 4 JUIN 2008

La présence policière a été renforcée dans les rues de Lhassa depuis dimanche 1° Juin. Pour Pelma Trilek, vice-président de l'exécutif de la Région autonome, "ces mesures visent à empêcher toute menace à la sécurité posée par les forces séparatistes" et à préparer le passage de la flamme olympique au Tibet".

Des groupes de police équipés de matraques et de boucliers anti-émeutes patrouillent dans les rues de Lhassa, notamment à proximité du monastère de Jokhang, et les contrôles d'identité se multiplient le soir venu.

Des décisions suite à de soi disantes déclarations du Dalai-Lama faites depuis le 23 mai dernier et qui depuis auraient "chauffer"  le Congrès de la Jeunesse Tibétaine qui à son tour aurait déclaré qu'il ferait tout son possible pour instiguer de nouveaux troubles en juin... un mois de juin est important dans la tradition tibétaine, puisqu'il est marqué par le festival de Saga Dawa, l'anniversaire de Bouddha au cours duquel des milliers de pélerins se rendent à Lhassa !

Cette année, ce mois sera également marqué par le passage de la flamme olympique à Lhassa et les autorités chinoises craignent qu'il ne soit troublé par des manifestations comme en a connu la région autonome en mars dernier.

****

Les autorités Chinoises ont annoncées qu'un nouvel aéroport était en construction non loin d'Ali et que sles travaux progressent rapidement...

Aprèsa voir terminer les travaux de terrassement et de fondation, ce sont actuellement les travaux de nivellement de la chaussée qui sont en cours;

Cet aéroport est construit à une altitude de 4.227 m , il comprends la  réalisation d'une piste de 4.500 m de long et 45 m de large qui permettra  l'atterrissage et le décollage des avions tels que l'Airbus A319 et le Boeing B737-300 - Il est prévu que son trafic passager annuel pourrait atteindre 120.000 personnes en 2020.

****

En attendant, le Tibet reste toujours fermé à la presse étrangère et RSF (qui reconnait bien volontiers que les efforts accomplis dans le Suchuan sont remarquables et sans précédents) appelle les autorités Chinoises à appliquer la même politique de transparence dont bénéficie la presse dans les zones touchées par le sésisme...

Les informations n'arrivent plus et pourtant des moines continuent de se faire arrêter comme ce fut encore le cas pour une douzaine d'entres eux le 31 mai dernier au monastère de Dingrui Shelkar durant la nuit;

A Kardze, 8 nones au total et des éléves ont également été arrêtes depuis une dizaine de jours alors que du coté de Dargay où de nombreuses manifestations pacifiques continuent d'avoir lieu, d'autres (âgées de 23 et 30 ans) ont été battues sur place par des policiers alors qu'elles brandissaient des slogans:"Vive le Dalai Lama"  ou encore "liberté pour le Tibet" - un peu plus tard, elles ont étés enmenés dans un centre de détention pour leur poser des questions supplémentaires,  jusqu'à présent personne n'a de nouvelles d'elles....

 

JEUDI 5 JUIN 2008

C'est au milieu des caméras et des appareils photos que Luojie, un jeune moine a déclaré qu'il "regrettait" s'être plaint du sort de sa communauté devant des journalistes étrangers, lorsqu'il y a 2 mois, lui et une trentaine d'autres moines avaient profité de la viiste d'une délégation étrangère à Lhassa et qu'ils avaient fait irruption dans la salle remplie de journalistes étrangers pour témoigner de l'oppression et du silence auxquels les contraignaient les autorités chinoises.

Alors, qui est ce qui a poussé il y a 48h00 ce moine à déclarer tout le contraire... en expliquant qu'il avait "commis une erreur" ?

Ne serait ce pas tout simplement son "éscorte" officielle Chinoise qui l'a obligé à ce genre de déclaration lors d'un nouveau voyage de pressse organisés par les autorités ?    

Ce qui est sûr, c'est que tous les journalistes présents ont pu voir que ces propors étaient énoncés d'une voix hésitante et très nerveuse.... qu'une fois de plus, cela ressemblait à une "mise en scène" du gouvernement central qui laisse difficilement croire au retour à la normale au Tibet tant annoncé par les autorités chinoises.

Au contraire, ils sont nombreux à dire que depuis les émeutes du mois de Mars, l'oppression s'est renforcée (d'autant plus que le focus est désormais sur le tremblement de terre), les séances obligatoires de "rééducation patriotique" dans les monastères existent depuis 1996 mais elles se sont intensifiées dans le but de les forcer à renier le Dalaï Lama.

Depuis le 12 mai, les autorités ont arrêté plus de 80 religieuses et une douzaine de moines et ce n'est pas dans les 3. prochains mois que les autorités chinoises vont baisser la garde !

****

Les entretiens officiels prévus le 11 juin à Pékin entre des émissaires du Dalaï Lama et des représentants chinois ont été... reportés en raison du séisme en Chine en mai, a annoncé un conseiller du chef spirituel des Tibétains en exil.

"Nous tentons de trouver une nouvelle date en juin", a indiqué Tenzin Taklha, le secrétaire du dalaï lama...

****

Teng Biao et Jiang Tianyong, 2 avocats qui avaient proposé de défendre des Tibétains arrêtés lors des manifestations de Lhassa en mars dernier se sont vus refuser le renouvellement de leurs licences professionnelles.

Début avril, ils avaient fait parti d'un groupe de 18 avocats chinois ayant signé une lettre ouverte demandant que les personnes arrêtées lors des manifestations de Lhassa soient traitées conformément à la Constitution chinoise et au droit à un procès équitable et proposaient d'assurer leur défense.

Dans une seconde lettre datée du 24 mai dernier, une semaine avant la date limite de renouvellement des licences d'avocats, les mêmes signataires expliquaient que leur proposition n'équivalait pas à soutenir le séparatisme tibétain, un crime en droit chinois.

Le cabinet dans lequel travaille Jiang Tianyong a d'abord reçu un avis de non-renouvellement par internet concernant tous les avocats du cabinet, qui traite habituellement de droit des affaires. 
Ce "non-renouvellement" n'a aucune base juridique et n'est qu'une mesure de rétorsion arbitraire directement liée au fait que Teng Biao et moi faisons partie des 18 avocats qui ont proposé leurs services aux Tibétains. 

Selon lui, les autorités lui ont indiqué qu'elles reverraient peut-être leur décision au mois de juin mais ont posé comme condition qu'il arrête de se mêler d'affaires sensibles et qu'il cesse de donner des interviews aux médias..... Il compte contester cette décision, en continuant d'essayer de négocier avec le Bureau des Affaires juridiques de Pékin et en entamant une procédure judiciaire.

Cette affaire intervient alors qu'une réforme de la Loi sur les avocats est entrée en vigueur en Chine le 1° juin. Son but affiché est d'améliorer les conditions d'exercice de la profession, mais une de ses clauses prévoit que les plaidoyers ne doivent pas menacer la sécurité de l'état et limite de fait l'immunité nécessaire à l'exercice du métier d'avocat !

 

SAMEDI 7 JUIN 2008

La Chine s'est engagé à consacrer 70 millions de $ pour la préservation de la culture au Tibet, a annoncé une organisation non gouvernementale canadienne (fondation Louise Blouin) partie prenante du projet.

Cette somme sera utilisée pour soutenir des projets d'infrastructures culturelles dans la région du Tibet, secouée en mars par des affrontements entre Tibétains et forces de l'ordre chinoises - La rénovation et la préservation de monastères et de biens culturels au Tibet fait partie des objectifs affichés pour ce projet.

Pékin aurait donné son accord pour que le Dalaï Lama et le gouvernement tibétain en exil en Inde participent et supervisent les projets de préservation culturelle !

Le tout étant de savoir si cette fameuse "préservation" va se faire au détriment de la véritable tradition Tibétaine ou si les Chinois vont faire de leur nouvel "Eldorado" un parc à touristes moderne où chacun s'y sentira bien et aoubliera les massacres du passé ....

 

VENDREDI 13 JUIN 2008

C'est sans complexe que La Chine a fait porter sur la "clique du dalaï lama" la responsabilité de l'interdiction pour les étrangers de se rendre au Tibet.  C'est une déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères qui le dit:

"En raison des incidents violents à Lhassa le 14 mars, à présent Lhassa et le Tibet ne sont toujours pas ouverts, mais ce n'est pas notre faute, c'est évidemment la responsabilité de la clique du dalaï lama"

Qin Gang a également mis en garde l'Australie et demande aux Australiens de prêter attention aux inquiétudes profondes de la Chine et de ne pas permettre au dalaï lama de mener des activités séparatistes sur le territoire australien où le Dalaï lama effectue actuellement une visite.

****

Vous vous souvenz certainement de l'attaque faites lors du dernier Festival de Cannes, par les Chinois sur Sharon Stone qui avait déclaré:

"Le séisme du Sichuan est intéressant, c'est le mauvais karma de la Chine".

L'affaire avait ensuite enflée et l'actrice a fini par être rayée de la liste des invités au prochain festival de Shanghai.

Avec un peu de recul certains observateurs trouvent que cette affaire est  révélatrice à plus d'un titre: d'abord de la susceptibilité de la Chine, capable à 2 mois des JO de monter en épingle des propos qui auraient dû passer inaperçus, mais aussi du fonctionnement quelque peu biaisé des médias chinois... et pour cause, résumée dans la majorité des journaux chinois à ces deux seules phrases (Le séisme du Sichuan est intéressant et "C'est le mauvais karma de la Chine") la déclaration de l'actrice américaine a pris une tournure nettement plus agressive, un flagrant délit de manipulation dénoncé sur la toile par de rares bloggers qui denoincent souvent à l'instar de J.J:

"Même si je n'apprécie pas la façon dont elle parle, la plupart des chinois n'ont pas eu accès à ses propos d'origine"

Pour rectifier le tir, JJ a tenu à restituer sur son blog l'intégralité des propos de l'actrice en version anglaise, qu'il a ensuite traduit en chinois agrémenté de quelques précisions; Au final, il apparaît clairement qu'en utilisant le terme "intéressant", l'actrice ne faisait pas allusion au tremblement de terre proprement dit mais au cheminement de sa réflexion.
De son côté, L.Kay, un autre blogger, pointe du doigt les erreurs de traduction effectuées par la télévision hongkongaise CEN, présente au moment de l'interview.

Parmi elles, l'interrogation:  "Est-ce que ce ne serait pas le karma quand vous n'êtes pas gentils et que de mauvaises choses vous arrivent?" transformé en exclamative en version chinoise ou encore l'affirmation: "Je ne suis pas contente de la façon dont les Chinois ont traité les Tibétains" devenue à l'écran "Je ne suis pas du tout contente de la façon dont les Chinois ont traité les Tibétains".

Régulièrement, les médias chinois tronquent ou déforment les propos des personnalités étrangères dans le sens souhaité par le gouvernement ou même par le public - Un autre exemple en avril dernier lorsque le PDG de Carrefour J.L.Duran avait évoqué dans une déclaration les "nombreux incidents" sur le parcours de la flamme olympique, étrangement devenus des "actes de sabotage" dans les journaux Chinois et en particulier chez "Xinhua".....

Alors, aussi manipulateurs que menteurs les médias Chinois ?  

 

 

JEUDI 19 JUIN 2008

Lhassa sera normalement réouverte prochainement aux touristes, à une date qui sera annoncée après le passage samedi de la flamme olympique dans la capitale...

Selon l'agence "Chine Nouvelle", l''adjoint au maire, Chen Zhichang, a assuré que les touristes étrangers seraient autorisés à se rendre à Lhassa "très prochainement".

Toutefois, aucune précision n'a été donné quant aux autres régions du Tibet...

****

Amnesty international a appelé le gouvernement chinois à fournir des informations sur plus d'un millier de personnes placées en détention lors des violents troubles au Tibet à la mi-mars, réclamant un accès libre pour des observateurs indépendants.

L'organisation dénonce dans son rapport la poursuite de la répression violente menée contre les manifestants, le traitement des détenus dont certains auraient été battus et privés de nourriture et de soins convenables, et la censure imposée aux journalistes et aux Tibétains.

Selon elle, les forces de sécurité ont confisqué téléphones portables, ordinateurs et toutes sortes d'équipements de communication au cours de centaines de raids dans des monastères, des couvents et des résidences privées pour empêcher tout contact avec l'extérieur.

Amnesty à également déclaré dans son rapport intitulé "La République populaire de Chine - Tibet - accès refusé" :

"Le verrouillage total du Tibet permet à des infractions aux droits de l'Homme telles que des détentions arbitraires, des mauvais traitements et une censure importante de ne pas être signalées et de rester impunies"

 

VENDREDI 20 JUIN 2008

Alors que la flamme doit arriver demain à Lhassa, une certaine tension est palpable, avec une forte présence policière dans les rues, des militaires qui ont pris position et des camions qui sont arrivés en nombre... la plupart des gens n'ont pas l'autorisation de sortir, en particulier dans la vieille ville, là où les affrontements avaient commencés en Mars dernier;

L'armée populaire a également rejoint les policiers pour faire "bloc" et malgré une apparente "normalité" de nombreux prisonniers sont toujours détenus par les forces armèes et les restrictions sont grandes pour tous les autres qui n'ont par exemple pas le droit de circuler la nuit, pas le droit (même si rien n'est officiellement placardé !) de parler à des étrangers.

Le commerce s'en ressent et pour le moment seuls des groupes de visiteurs chinois, et Hong Kongais ont été autorisés à revenir même si la promesse de réouvrir bientôt la frontière se dessine lentement sur les lèvres.... une date précise devrait d'ailleurs être annoncée après ce week-end.

L'emblême Olympique à elle été mise en place face au Potala si "cher" aux Tibétains (...) et où la sécurité à été particulièrement resserée !

 

.

SAMEDI 21 JUIN 2008

La flamme est enfin rentrée dans Lhassa comme prévu ce matin aux environs de 9h00, acclamée par une foule trièe sur le volet et entourée d'un important dispositif de sécurité;

Des spectateurs accrédités et triés ont évidement acclamé le passage de la torche devant l'ancienne résidence d'été du Dalaï Lama, le Norbulingka.

Des policiers d'une unité spéciale ont gardé l'oeil sur la flamme sur son passage et sur les bâtiments environnants, alors que la zone était interdite à toute personne ne portant pas une accréditation spéciale.

Le premier relayeur a été Gonpo, un héros tibétain de l'alpinisme, âgé de 75 ans qui l'a transmis à Li Suzhi, responsable de l'hôpital militaire de Lhassa puis à Caidan Zhuoma, un célèbre chanteur Tibétain - le relais qui faisait 10 kilomètres à duré 3h00.

Les premières minutes de ce relais relais ont été retransmises en direct à la télévision chinoise puis....

Une des responsables de l'association "Free Tibet" a déclaré que d'envoyer la flamme au Tibet était un sommet dans l'irresponsabilité du CIO, Jamais le commité n'auriat du le permettre !

"Human Right" à fait part de sa profonde inquiètude face à la décision Chinoise de faire passer la flamme, cette décision s'apaprente à une provocation avec l'assentiment du CIO qui pourrait aggraver les tensions et saper le processus de "paix" lancé au début du mois dernier.

****

La Chine a libéré 1.157 personnes accusées d'être impliquées dans les émeutes de Lhassa selon un haut responsable du gouvernement régional du Tibet.

Une annonce survenue hier, à la veille du passage à Lhassa de la flamme olympique... doit-on voir une façon de "calmer" les hostilités ?

 

Parmis les 1.315 arrestations, les tribunaux tibétains ont malgré tout infligé des "peines" dont la nature n'a pas été précisée à 12 personnes et 116 personnes attendent d'être jugées.

 

MARDI 24 JUIN 2008

C'est désormais officiel, trois jours après le passage de la flamme olympique, le Tibet sera à nouveau ouvert aux touristes étrangers à partir de demain a annoncé l'agence officielle Chine nouvelle et un petit nombre de touristes sont déjà attendus à Lhassa !

L'hôtel "Lhassa", l'un des principaux établissements de la ville, a licencié temporairement plus des 3/4 de son personnel après les émeutes.

Avant les émeutes, les prévisions officielles misaient sur 5 millions de visiteurs en 2008  mais avec les derniers événements de fin avril, les touristes n'ont été que 120.000....

Tous les sites ont rouverts, mais personne ne vient disent les quelques employés d'hotels qui trainent encore dans la ville où les restrictions sur le tourisme ont déjà terriblement affecté le commerce.

Devant le temple de Jokhang, tous les petits comerçcants se rappellent qu'il y avait une foule de touristes alors qu'ils ne sont plus qu'une poignée de locaux....

 

JEUDI 26 JUIN 2008

Une amie proche qui tient une agence de voyage spécialisée sur le Tibet me confirme que pour le moment seules les groupes sont autorisés à passer au Tibet, que les individuels devront (éventuellement !!) attendre les Jo pour qu'une décision soit prise afin de les laisser entrer...

Le train qui relie Lhassa est également pour le moment stoppé suite à des vérifications qui doivent être faites suite sur le trajet aprés le tremblement de terre du mois dernier.

Les étrangers doivent donc demander un permis spécial (passage obligé pour obtenir un billet de train ou d'avion) dans le cadre d'un voyage organisé, pour l'obtenir, il faut compter au minimum 10 jours - comptez plus  sur 2 semaines, voir...



05/05/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres