Chine - Tibet- Nepal

Chine - Tibet- Nepal

ACTUALITES (du 20 Septembre 2009 au 24 Fevrier 2010)

 

MARDI 22 SEPTEMBRE 2009

* Le Gouvernement Chinois  a une fois encore decide de ne plus délivrer de visa d'entrée au Tibet aux touristes étrangers entre le 24 septembre et le 8 octobre prochain en raison du 60° anniversaire de la naissance de la Chine Populaire....
Une mesure qui ne s'applique heureusement pas aux touristes déjà sur place !
 
Paramilitary policemen are seen during an exercise to demonstrate police forces as an effort to ensure security before China's 60th National Day on Oct. 1 in Zibo in east China's Shandong province Thursday Sept. 24, 2009. China is taking no chances in ensuring its celebration of 60 years of communist rule is free of disruptions, banning foreign tourists from Tibet and telling people living along the Beijing parade route not to watch from their balconies. (AP Photo) **  CHINA OUT.
 
Des mesures de securitee draconiennes ont d'ailleurs ete prise dans la capitale et dans touty le pays afin de filtrer encore plus fortement toute possibilite de "fuite".... 60.000 volontaires des comités de quartier ont été équipés de tee shirts tout neufs, jaunes, et de brassards impeccables.
On leur a demandé de faire preuve d'encore plus de vigilance que d'habitude et de suggérer aux résidents de leur quartier de ne pas sortir pendant les cérémonies: "ce sera impeccable à la télé !" 
Quant aux Chinois qui vivent le long du parcours de la parade n'auront pas le droit de regarder la fête depuis leur balcon !!!

 

* Une centaine de Tibétains (venus de Chicago, New-York ou encore Boston) ont défilé hier dans les rues de Pittsburgh pour dénoncer « l'occupation chinoise du Tibet depuis 50 ans » alors que le président Chinois doit participer au sommet du G20.

Protesters shout, calling on China to leave Tibet as world leaders meet nearby at the United Nations for the UN conference on climate change, during a rally in New York, Tuesday Sept. 22, 2009.

"Hu Jintao est un "meurtrier" plutôt qu'un dignitaire qui mérite d'être respecté par le monde entier, il n'est pas le bienvenu en Amérique, le pays de la liberté"

c'est ce que l'on pouvait entendre dans les rues de la part des opposants au régime Chinois !

Les manifestants qui ont defiles dans un calme relatif ont dit être là pour denoncer une nouvelle fois l'occupation illégale de la Chine du territoire Tibetain - Pour certains Americains, le fait que les Tibétains aient été brutalement réprimés par la Chine ets inconcevable avec le fait que leur Président soit un invite d'honneur aujourd'hui.... 

PITTSBURGH - SEPTEMBER 24:  A group of Free Tibet protesters march through the streets near the site of the G-20 Summit on September 24, 2009 in downtown Pittsburgh, Pennsylvania. World leaders will discuss promoting global economic growth as they gather for the two-day G-20 summit at Pittsburgh's convention center on September 24-25.

Pendant ce temps, aprés son récent deplacement a Taiwan en debut de mois (5 jours pour faire des prières pour les victimes du terrible typhon qui s'etait abattu sur l'île) où il avait été invité par le parti d'opposition démocratique progressiste, le Dalaï-lama a entamé mardi une visite de plus de 2 semaines en Amérique du Nord.

Il espére d'ailleurs rencontrer le président Barack Obama après sa visite en Chine prévue en novembre Une rencontre qui pourrait bien susciter la colère de Pékin, et saboter les espoirs du président américain de tisser des liens plus solides entre les Etats-Unis et la Chine....

 

 

 

VENDREDI 19 FEVRIER 2010

Malgre les differentes pressions de la part du gouvernement Chinois envers les Etats Unis afin que ces derniers ne recoivent pas le Dalaï Lama a ce le President Barack Obama l'a reçu à Washington en lui remettant même la médaille de la Fondation nationale pour la démocratie ! 
Le prix lui a été remis par Carl Gershman, président de la Fondation, dans la Librairie du Congrès, au lendemain de la rencontre entre les deux hommes à la Maison Blanche

Commentant la signification de cet honneur pour le Dalaï Lama et le peuple tibétain, le président a ajouté :

"La lutte du peuple tibétain pour préserver sa culture est connue dans le monde entier, ce qui est moins connu c'est que le Dalaï Lama, avant même de quitter le Tibet, a cherché à mettre en place des réformes importantes dans le système de gouvernance de l'Etat. C'est seulement en exil quil a pu mettre en pratique ces réformes -  
Aujourd'hui, la communauté tibétaine en exil dispose d'une constitution démocratique, une Assemblée nationale élue et une Cour suprême, avec le pouvoir donné à un Premier ministre pour les décisions courantes - 
Le Dalaï Lama lui-même a souvent indiqué qu'il n'est pas suffisant de s'opposer au totalitarisme chinois, mais qu'il est nécessaire d'offrir une alternative démocratique.
Parce que le peuple tibétain a transformé ses souffrances en une source de force morale, il est devenu une source d'inspiration pour tous ceux qui ont souffert d'injustices".

Le Dalaï Lama a pour sa part exprimé son admiration pour la démocratie Américaine, affirmant en revanche que le système chinois était voué à l'échec.

"Je pense que le parti communiste chinois a fait beaucoup de mauvaises choses. Mais en même temps, ils ont largement contribué à faire une Chine plus forte, je dis parfois que le moment est venu pour le parti communiste de se retirer avec dignité",

ajoutant en riant que les dirigeants chinois seraient "furieux" de l'entendre parler ainsi ...

Le chef suprême du bouddhisme tibétain s'est également qualifié de marxiste et s'est dit pour un modèle de société offrant de fortes protections sociales, ajoutant sur le ton de la plaisanterie:

 "J'ai parfois l'impression que mon cerveau est plus rouge que celui des dirigeants chinois".

 

 

MERCREDI 24 FEVRIER 2010

Le président américain Barack Obama a décidé qu'il rencontrerait le chef spirituel tibétain, le Dalaï Lama, à la mi-février. Pékin a répondu mercredi 3 février qu'elle s'oppose "fermement" à cette rencontre. Depuis des années, Pékin fait pression sur l'Occident pour qu'il ne rencontre pas le Dalaï Lama considéré comme un terroriste.

En Europe, la France et le Danemark ont signé des accords promettant qu'aucun hauts responsables français et danois ne rencontreraient le Dalaï Lama…. L'attitude  américaine semble resulté de la visite décevante de Barack Obama en Chine en novembre 2009 où aucun accord n'avait été signé pour que le Yuan soit réévaluer, ce qui aurait permit aux exportations américaines de souffler et de diminuer le chômage, fixé à 10% au dernier semestre 2009.

En tant que prix Nobel de la paix, le président américain se devait donc   d'accueillir le chef spirituel tibétain à Washington, dans la salle des Cartes réservée aux rencontres privées que les deux hommes ont discuter autour du peuple tibétain, des valeurs humaines, de l'harmonie religieuse et de la place des femmes dans le monde.

La visite organisée par les américains est également un moyen pour Barack Obama d'indiquer à Hu Jintao, qu'ils n'étaient pas prêt à s'abaisser et à prendre en compte toutes les conditions chinoises en terme d'économie et de politique !

En attendant, cette position remet en cause la légitimité du pouvoir chinois au Tibet et le soutien non caché des États-Unis vis à vis des propositions du Dalaï Lama sur l'indépendance du Tibet risque de pousser la Chine à revoir les échanges commerciaux, militaire et diplomatique avec Washington.

             

Les analystes rappellent toutefois que la Chine est aussi le premier créancier de l'Amérique. Ce qui, pour le moment, la place elle aussi dans un rapport de dépendance réciproque. Mais la question de savoir jusqu'à quand  la Chine va-t-elle accepter de baisser l'échine ?

 

* C'est mercredi dernier que les habitues de Twitter ont eu la surprise de voir que le Dalai Lama en personne venait de s'inscrire sur le service de micro-bloging aprés le non moins fameux Bill Gates qui semble faire un record d'audience !

Evidement ce ne sera pas lui qui sera sur la toile, pourtant certains envisagent un petit coucou de sa part de temps à autre, ce sera un de ces assistants qui relayera donc les différentes activités du Dalaï Lama sur le web et dans la vie de tous les jours; On comptait deja 60.000 internautes aprés 24h00 de mise en page !

Pour le suivre donc: //twitter.com/DalaiLama

 

 

 

 



25/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres