Chine - Tibet- Nepal

Chine - Tibet- Nepal

ACTUALITES (du 17 Avril au 5 Mai 2008) - La guerre entre Pékin et Paris...

 

 

JEUDI 17 AVRIL 2008

La flamme Olympique est arrivée ce matin à New Delhi, autre point sensible s'il en est de son parcours; En provenance du Pakistan (où aucun incident n'a été signalé) , un avion s'est posé sur une petite base militaire entourée d'importantes forces de l'ordre (15.000 policiers) et d'un dispositif de sécurité important; 

Deja on comptait une soixantaine d'exilés qui avaient pris place sur le parcours prévu qui doit s'achever devant "l'Indian Gate", ils ont été maitrisés par des forces "anti-émeutes" . 

Photo: "AFP"

***

Finalement la Chine ne réouvrira pas le Tibet aux touristes comme prévu il y a encore quelque jours en arrière... c'est un des responsables local de l'administration qiuà auraitdéclaré: "les conditions ne sont pas mûres !";

Pour le moment, aucune nouvelle autre date n'est fixèe mais nombreux sont ceux qui pensent que rien ne changera avant la fin des jeux Olympiques .

***

La Chine met en garde la France contre ses éventuelles prises de positions en lui rappelant que "l'amitié" nescéssite des efforts des deux parties...

"Nous espérons que la France pourra écouter attentivement la voix du peuple chinois et, sur un certain nombre de problèmes récents, prendre une position objective et impartiale"

Une déclaration du porte parole du ministre des affaires étrangères qui en dit long sur les tensions entre les 2 pays... d'autant plus que les Chinois boycottent les magasins Carrefour par l'intermédiaire d'appels sur Internet lançant un peu partout que le plus gros actionnaire de carrefour aurait donner une somme importante au Dalai-Lama afin de soutenir l'indépendance du Tibet !!!!!

De nombreuses manifestations ont eu lieu devant les magasins de la chaîne Française.

Une de ces manifestations devant un magasin de Pékin : //www.youtube.com/watch?v=-DZfZ6O5bYQ

Désormais la communauté d'expatriés et et pour ceux qui travaillent sur place, l'inquiètude commence à poindre....

***

C'est hier que se sont terminés les travaux de réhabilitation d'une route qui méne au pied du Versant Chinois de l'Everest (entre Xigatze et le camp de base du Chomolungma - son nom Tébétain) et qui avaient commencer au moin de juin 2007; On estime le cout à près de 21 millions de $; Une route dont les abords ont étés entièrement recouverts.... d'herbe !

Dans le même temps, on apprenait que les autorités Chinoises envisagent de construitre un aéroport dans la petite ville Tibétaine de XIAHE (dans la province du Gansu) qui malgré une forte présence Bouddhiste et son temple

fondé en 1790 (le dernier construit par les Gelugpa !) qui l'un des plus importants de l'Amdo, semble bien parti pour devenir une ville 100% Chinoise puisque l'administration de l'aviation civile à approuvée le projet ! Un projet de quelques 100 millions de $ cette fois-ci et qui devrait être terminer en 2010 !

***

Mais où est -elle ? Jaamyang Kyi, célèbre chanteuse Tibétaine originaire de l'Amdo, elle avait été arrêtée le 1°avril dernier, une semaine plus tard on perds sa trace, depuis plus de nouvelles... personne ne connait les charges qui "seraient" retenues contre elle, et de nombreuses sources pensent qu'elle pourrait subir des sévices corporels....Jamyang était également présentatrice TV depuis plus de 20 ans sur la chaine "Qinghai" et maman de 2 enfants de 5 et 17 ans;

Certains pensent que cette arrestation pourrait être les conséquences de son "engagement" de mars 2006 où elel avait comis le "crime" de chanter auprès de chanteurs Tibétains exiler dans le cadre d'un concert de musique !!!

Depuis 2005, elle s'était aussi lancer dans l'écriture avec des "éssais" dans lesquels elle parlait de la condition de la femme Tibétaine (mariages forcés, éducation des enfants dans les écoles chinoises, etc...) des parutions qui lui valuent également nombre de remarques

 

 VENDEDI 18 AVRIL 2008

Le relais de la torche olympique a terminé son parcours sans encombre ans la capitale Indienne de New Delhi bouclée pour l'occasion par 16.000 policiers et militaires (posté tous les 20 m !) qui ont si bien entourés le "bébé" que les Indiens n'ont pu la voir qu'une fois installés devant leur poste de télévision  !!!
Des participants du relais, encadrés par des gardes chinois, ont couru chacun pendant quelque mètres le long du parcours d'à peine 3 km (sur les 9 prévus à l'origine) en plein centre ville, entre le palais présidentiel et "l'Indian gate".

Une étape qui était vu comme "ultra-sensible", compte tenu de la présence de 100.000 exilés tibétains sur le territoire; 

Par crainte d'immolations par le feu par les Tibétains devant les télévisions du monde entier, la police a interpellé près de 200 militants à New Delhi et 46 autres à Bombay où ils ont tenté de pénétrer dans le consulat de Chine.

Les manifestations qui n'ont pas eu lieu sous les feux des médias donc, mais ont par contre bien été présentes dans une rue paralléle au relais avec quelques 2.000 personnes venus criés des slogans comme "Hu Jintao assassin" ou encore "la chine dehors";

***

L'alpiniste Reinhold Messner, premier homme à avoir efféctué l'ascension de tous les 8.000 m de la planète sans oxygène vient de lancer la petite phrase qui tue dans le monde des JO....en déclarant que de toute manière, leur volonté de monter la flamme au sommet de l'Everest (le toit du monde à 8848 m) était ridicule car elle ne pourrait y rester allumer naturellement vu le manque d'oxygène !

Il soutient lui même les manifestations pro-tibétaines même s'il ne fait pas directement appel au boyvcott: la culture Tibétaine est une partie essentielle de notre héritage, elle ne doit pas disparaitre !

***

Bernard Kouchner particulièrement frileux sur le probléme Tibétain est résté une nouvelle fois sur la réserve dans une déclaration qui sera sans doute reprise par de nombreux médias, à savoir: "le Tibet meurt de nos silences" !

Des cris étouffés s'élévent de ces montagnes, une population hurle en silence vers nous, le Dalai Lama nous tends la main et pourtant rien ne change car aucun message "clair" n'est lançé par qui que ce soit;

Qui en France en dehors de ceux qui s'interessent au Tibet savant où se situe Lhassa ? qui sait que plus d'un million d'entres eux sont morts entre 1950 et 1980 dans des conditions (et souvent des tortures) atroces, que plus de 150.000 d'entres eux ont été éxécutés et que 400.000 sont morts de faim ? très peu, alors comment dans ce cas faire bouger les opinions et les mentalités ?

Les autorités Chinoises l'ont compris il y a bien longtemps déjà (cela avait commencer avec les mensonges et fausses révélations quant à l'origine de différents virus comme le HNS1...) cela continue à la barbe du monde entier parce qu'ils ont tellement bien réussi à enfermer les "leurs" qu'aucune information ne sorte au grand jour;

Que voit on de la Chine finalement ? un pays gigantesque, peuplé par plus d'un millairs d'êtres humains qui travaillent comme des forcenés afin de gagner de l'agent pour faire vivre leur famille; Oui, mais ceux là , ce sont les gens de la rue, plus haut, il y a les dirigeants, un petit groupe d'hommes détenant les reines du pouvoir et avec qui, tout peut arriver, quelques hommes bien plus intérésses par les contrats commerciaux que par les droits de l'homme !

 

 

SAMEDI 18 AVRIL 2008

Plusieurs manifestations anti-françaises ont éclaté ce matin en Chine, visant notamment l'enseigne Carrefour, pour protester contre l'attitude de la France face aux J.O; Si le nombre de participants était difficile à évaluer, ces manifestations ont été sans conteste les plus importantes en Chine depuis le mouvement contre le Japon du printemps 2005 et les premières dirigées spécifiquement contre la France depuis l'établissement des relations diplomatiques depuis 1964....

Le plus gros rassemblement a eu lieu à Wuhan (province du Hubei) où des milliers de Chinois ont défilé devant des magasins Carrefour après s'être rassembler devant une des enseignes pour appeler au boycott des produits "Carrefour";

D'après des témoins, les manifestants, jeunes pour la plupart ne sont pas restés trés longtempset ont juste brandit des drapeaux Chinois (d'autres un drapeau Français maculé de croix gammées traitant Jeanne d'Arc de putin)dans le calme; Selon une source policière Chinoise, aux alentours de midi, on pouvait compter près de 10.000 personnes.....!!! (apparement trés bien organisés) - La police comme le gouvernement de la province n'ont pas souhaité faire de commentaires...

A PEKIN, il y a eu des maniféstations devant 4 des 9 magasins Français de la chaine, à HEFEI, un rassemblement de plusieurs milliers de personnes a été signalé, mais ce fut le cas aussi à SHENZEN et à KUNMING !

Dans la capitale, deux petites manifestations se sont également produites  aux abords de l'ambassade de France et du Lycée français; Une dizaine de voitures décorées de drapeaux chinois ont circulé autour de l'ambassade avant que le quartier ne soit bouclé par une centaine de policiers anti-émeute !

 Un peu plus tard, un petit groupe de Chinois s'est rassemblé dans le calme devant le Lycée français de Pékin, brandissant des pancartes.

La presse française n'est pas en reste et est devenu en quelques jours la cible des médias chinois qui dénonçent une couverture "biaisée" des événements du Tibet, interdit aux journalistes étrangers; Des menaces ont d'ailleurs été reçues par la plupart des correspondants français en Chine.

***

"Le Tibet est virtuellement bouclé", a déclaré Samdhong Rinpoche depuis  Dharamsala où il vit en exil avec le dalaï lama depuis 1959.

"Dans peu de temps, les autorités chinoises détruiront toutes les preuves en exécutant des Tibétains innocents"

"Il n'y a pas eu de retour à la normale depuis plus de cinq semaines et des manifestations réprimées ont lieu jour après jour... nous craignons fortement que la répression se poursuive au cours des prochains mois", a lancé S.Rinpoche, appelant une nouvelle fois la communauté internationale à agir pour empêcher la Chine d'agir avec brutalité contre le peuple tibétain".

En attendant un responsable chinois de l'administration du Tourisme a confirmé que le projet de réouverture du Tibet aux touristes était bien reporté sans donner de dates précises même si tout le monde s'entends pour dire que ce sera certainement pas avant la fin des Jeux Olympiques... 

***

 

VISA CHINOIS à HONG-KONG IMPOSSIBLE !

Depuis plusieurs semaines, les difficultés pour obtenir un visa pour la Chine allaient croissantes, désormaios une nouvelle décision rend la procédure encore plus compliquée.... et voici un comuniqué du service des visas Chinois basé à Hong-Kong:

"Si vous ne résidez pas ou ne travaillez pas à Hong Kong de façon permanente, vous êtes priés de de demander un visa pour la Chine à l'Ambassade ou au Consulat de votre pays de résidence. Vous êtes les bienvenus en Chine pour faire du tourisme, des affaires et pour les jeux Olympiques".

Etudiants, touristes ou détenteurs du fameux visa F , vous ne pourrez plus prolonger ou renouveler votre visa à Hong Kong, il faudra effectuer  les démarches depuis le pays d'origine !

Les consulats n'ont aucune solution pour leur ressortissants et se contentent de conseiler à ces derniers de se rendre dans un pays proche (ou à Hong-Kong même) pour y prendre un visa "touriste" valable 30 jours et à renouveler tous les mois en gardant l'espoir que la Chine assouplisse cette décision une fois les Jeux Olympiques terminés.....

Une décision qui met fin à la possibilité de renouveler son visa a frais réduits et révèle la volonté très claire de la Chine de réduire les possibilités de séjour des étrangers sur son territoire.

***

Le relais de la flamme olympique s'est déroulé sans incident majeur à Bangkok où les forces de sécurité Thaïlandaises et des manifestants pro-chinois ont réussi à étouffer quelques voix pro-tibétaines discordantes....

Il est évident que la communauté Chinoise fortement implanté en Thailande (et qui dirige la plus grande part du commerce...) n'allait pas laisser passer l'occasion de montrer son engagement dans l'organisation de cet événement;

Alors que 80 personnalités issues de milieux divers se sont relayées pour transporter le flambeau, non loin de là, des manifestants pro-tibétains se sont rassemblés devant le siège régional des Nations Unies en criant  "Libérez le Tibet", "Arrêtez de tuer au Tibet", "Nous ne voulons pas de votre flamme de la honte" - Mais leurs voix ont été rapidement couvertes par quelque 300 autres manifestants pro-chinois (portant des tee-shirts rouges et agitant un drapeau olympique en criant "Allez la Chine") tenus à distance par les forces de sécurité !

Deux étudiants américains ont déclarés à un journaliste de l'AFP qu'ils avaient tenté de déployer une banderole "Libérez le Tibet" au départ du relais à "Chinatown" mais que la police l'avait déchirée !

Aucune arrestation n'a cependant été signalée et pour le moment la flamme se prépare à s'envoler pour la proche Malaisie dans la nuit.

***

L'alpiniste FG.Thivierge parti le 25 Mars dernier et qui souhaitait planter le drapeau du 400° anniversaire de Québec sur le toit du monde, est actuellement bloqué au camp de base parce que la Chine craint un coup d'éclat des opposants au régime lors du passage de la flamme dans le coin... en plus d'être bloqués au camp de base, l'alpiniste et son équipe se sont vu saisir leur matériel de communication (ordinateurs portables, caméras et téléphones satellites) par les autorités népalaises (qui ne les ont avertis que tard que l'ascension serait interdite - et aprés avoir encaisser les royalties pour l'autorisation du sommet !!!)  à la demande de la Chine.

Pour communiquer avec leur famille, ils doivent se rendre sous une tente  sous la surveillance d'un agent de liaison et toute leur communication est écoutée !

 

LUNDI 21 AVRIL 2008

Après une brève cérémonie tenue à la Place de l'Indépendance, le Président du comité olympique Malaisien Imran Ibni Tuanku Ja'afar a lancé le relais de la flamme olympique lui-même - Il s'est élancé le premier pour faire parcourir les 16 kilomètres prévus sous une haute protection 

policière de quelques 1.000 hommes; Le relais à prit fin dans la soirèe devant les Tours jumelles Petronas sans qu'aucun incident ne soit à signaler - Prochaine étape demain en Indonésie... 

***

Qu'est ce qui se passe t'il donc en "haut lieu" ?

Difficile à dire, en tous les cas, il semble bien que "tenir" une réelle volonté politique face à la Chine ne soit plus possible..... aprés avoir "attaquer", voilà que la patte de velours de la diplomatie Française fait son retour et oblige Nicolas Sarkozy à une lettre pour le moins troublante envers le jeune Jin jing, l'handicapée qui étenait la flamme dans son fauteuil roulant: 

"Je veux vous dire que j'ai été choqué par les attaques dont vous avez été l'objet le 7 avril à Paris et, pour le courage que vous avez montré, j'ai un profond respect envers vous et le peuple dont vous venez"

remise aujourd'hui à Shanghai en main propre à la jeune femme de 27 ans par le président du Sénat Christian Poncelet alors qu'il effectue une visite en Chine jusqu'à Dimanche prochain.... il sera rejoint par Monsieur Jean-Pierre Raffarin jeudi qui doit lui même avoir un entretien en tête à tête avec le premier ministre Wen Jiabo; Il apportera un courrier aux dirigeants Chinois avec une lettre du Président et une autre de Jacques Chirac... !

Le Président Français aurait même invité l'escrimeuse à venir en France...

***

Malgré ces "lettres d'excuses", de nouvelles manifestations anti-françaises ont éclaté ce matin dans 9 villes du pays, réunissant plusieurs milliers de personnes devant des magasins "Carrefour" - La plus importante a eu lieu à Zhengzhou, (province du Henan) en fin d'après-midi, obligeant le directeur du magasin à fermer ses portes !

***

Tout cela n'a pas empêché le maire de Paris par l'intermédiaire du "conseil de Paris" de faire cette après-midi le Dalai Lama citoyen d'honneur de la capitale...

"A travers cet hommage à un homme de dialogue et de paix, nous aidons tous ceux qui de bonne foi veulent influencer positivement le cours des choses"

a expliqué le maire de Paris qui a précisé qu'il rencontrerait bientôt l'ambassadeur de Chine afin de dialoguer avec lui.

Le conseil de Paris a également décerné le même titre de citoyen d'honneur au dissident chinois Hu Jia, condamné le 3 avril à trois ans et demi de prison pour "incitation à la subversion au pouvoir de l'Etat". 

Alors... manoeuvre politique ou réelle envie de montrer aux Chinois que l'on peut dialoguer tout en restant ferme sur ses propres choix ?  Si le fond du probléme n'est pas là, il va sans dire que cette "promulgation" ne va pas sans rajouter certainement des tensions au sein des dirigeant des 2 pays !!!

***

Une petite vidéo d'une équipe de trounage Hong-Kongaise qui a pris en vidéo la manifestation devant l'amabassade Française de Pékin: //www.youtube.com/watch?v=mfaW8-uU02A&eurl=//www.aujourdhuilachine.com/actualites-chine-la-manifestation-chinoise-devant-l-ambassade-de-france-6753.asp?1=1

***

Selon le "quotidien du Tibet", le Parti communiste Chinois a lancé une campagne d'éducation politique de 2 mois au Tibet pour venir à bout des velléités d'émancipation et de la popularité du dalaï-lama, auquel Pékin impute les émeutes qui ont éclaté à la mi-mars à Lhassa.

Cette campagne, qui s'appuiera notamment sur des programmes de télévision et des séances de dénonciations collectives, vise à "unifier la pensée, assurer la cohésion des dirigeants et des masses, accentuer la lutte contre le séparatisme et répondre aux complots séparatistes de la clique du dalaï-lama".

Les membres du Parti chargés de la mettre en oeuvre seront évalués suivant leurs "performances" - 
Le programme d'éducation de masse, qui s'ajoute au vaste dispositif de sécurité toujours en place et à la fermeture de la région autonome aux touristes montre que Pékin redoute de nouveaux troubles, y compris parmi les fonctionnaires et dans les rangs du Parti....

 

 

MARDI 22 AVRIL 2008

La réaction Chinoise à "l'éléction" du Dalai Lama comme citoyen d'honneur ne s'est pas faite attendre.... La Chine a fait part mardi de son mécontentement  après cette décision et estime qu'il s'agit d'une "grossière ingérence" dans les affaires intérieures chinoises et dans les realtions entre les deux pays à déclaré la porte-parole du ministère des affaires étrangères !

Elle appelle la France à prendre des mesures concrètes pour sauvegarder les relations bilatérales existantes !

Le gouvernement quant à lui fait un démenti en déclarant que la ville de Paris est "indépendante" et la proclamation qu'elle à fait est sous sa responsabilitée propre... encore une belle façon de se déculloter !!

Parallélement, le gouvernement chinois s'est dit "satisfait" (peut-être doit le remercier ?? ) et a salué la lettre de soutien adressée la veille par Nicolas Sarkozy à Jin Jing devenu une véritable "star" de la paix dans son pays - Une lettre qui disait entre autre:

  "Vous avez fait preuve d'un courage remarquable qui vous fait honneur, et à travers vous, à tout votre pays"

 

 

MERCREDI 23 AVRIL 2008

La colère des Chinois n'est pas terminée envers la "douce" France qu'ils considéraient jusqu'alors comme le vrai pays des Droits de l'homme... quelle n'est donc pas leur "décéption" lorsqu'ils se réveillent un beau matin d'Avril 2008 et s'aperçoivent que leur "idole" n'est en fait pas beaucoup mieux loti (à leurs yeux bien évidement !!!) que leur propre peuple en perpétuelle recherche d'exemple à suivre... l'image de l'athléte Chinoise Jin Jing  (devenu depuis une véritable héroine nationale) bousculée alors qu'elle traversait les rues de Paris dans son fauteuil roulant mettra le dernier coup de semence (boule ?) aux bonnes relations sino-françaises...  

Jusqu'alors, personne ne savait trés bien si la jeune Chinoise avait été malmenée moralement ou bien physiquement , et puis, une photo est tombée - d'un photographe Chinois -  on aurait pu croire à un montage, mais non, il sagissait bien d'une vrai photo !

On pouvait y voir que ni les services de sécurité Chinois ni les forces de l'ordre Françaises n'ont été capables de protéger cette pauvre Jin Jing qui même si elle n'a pas été vraiment agresser au sens propre du terme à pu être "atteinte" malgré le dispositif de sécurité mis en place !

Si les conséquences ne sont pas graves physiquement pour la sportive, il en est tout autrement au niveau diplomatique et ce geste il est vrai particulièrement innoportun de ce maniféstant pro-Tibétain risque bien de devenir problématique dans es mois à venir... C'est en voyant ces images que celui que l'on appellera "Jijiehao" a alors décidé d'organiser une manifestation devant l'hypermarché Carrefour de sa ville, à Wuhan.

 Ensuite, c'est internet et les SMS qui se sont chargé de relayer l'information un peu partout sur la planète sans aucune implication des autorités (selon les instigateurs.....).

D'aprés Zhu Feng, un chercheur de l'Université de Pékin: "Ceci est un mouvement patriotique, il n'est pas organisé par le gouvernement, la montée du nationalisme en Chine est toujours suscitée par des critiques erronées envers elle et les nations occidentales devraient s'en sentir partiellement responsables"

Pour Zhu, Pékin cherche aujourd'hui à tempérer ces ardeurs nationalistes faisant le jeu "des tenants d'une ligne dure" et pouvant se solder par un blocage indésirable des réformes politiques et économiques, de toute manière il "faut" que la préssion retombe avant les JO !

Le parti central à même évoqué dès hier des manifestations spontanées et a désapprouvé certains actes individuels (drapeaux Français brûler ou présentés avec une croix gamée).

***

José Louis Duran, le PDG de Carrefour en Chine déclare quant à lui, dans un entretien avec "Xinhua" (agence de presse officielle Chinoise....) qu'il exprime son soutien aux Jeux Olympiques éstimant ques les appels au boycott sont déplacés et sans fondements.... selon lui, les Jeux ont été donnés à la Chine pour lui  permettre de montrer les progrès et l'ouverture réalisés depuis 20 ans ;

Il semblerait bien que "notre" PDG se sente lui aussi en position de self-défense sur le terrain glissant des realtions diplomatiques; Il n'avait déjà pas été trés bien vu (malgré les apparences) que la France envoie des émissaires pour calmer la colére Chinoise - faisant pour la seconde fois preuve de faiblesse (ce que les Chinois n'ont pas manquer de noter...) -mais si en plus les dirigeants Français de grandes entreprises se "rangent" sagement aux désirarats du Parti Central, il y a de fortes chances que la Chine profite de cet affaiblissement pour écraser encore un peu plus leur domination sur le marché Européen dont la France apparait comme le "maillon faible" !

D'ailleurs pour la plupart des spécialistes Français (IRIS, IFRI, etc...) des relations Internationales, la politique extérieure Française subit une défaite symbolique !

- D.moisi (institut Français des relations Internationales): "C'est un pays très vulnérable aux menaces de boycott chinois, compte tenu de ses investissements en Chine, de son budget déficitaire et de sa diplomatie particulièrement incohérente - La France a en effet estimé qu'un boycott de la cérémonie d'ouverture des JO était "appréciable" mais..."irréaliste" avant de menacer de le mettre en oeuvre si la Chine ne reprenait pas son dialogue avec le dalaï lama... sans compter Rama Yade, qui a dû démentir que la France posait des conditions à la Chine".

- J.V Brisset (Institut des relations internationales et stratégiques): "Cela décrédibilise la France, en tant que présidente de l'Union, pour avoir une action commune alors que les Chinois n'ont peur que d'une seule chose, une Europe unie et dure avec eux".

 Le PDG Français a également démenti les informations selon lesquelles la branche à Singapour du groupe aurait accorder une aide financière au Dalaï Lama: "Le groupe n'a jamais apporté de soutien à aucune cause politique ou  religieuse, il ne l'a jamais fait et ne le fera jamais, ni en Chine, ni ailleurs" - Quant aux questions du Tibet il s'est refusé à tout commentaire sur  des faits politiques, les affaires intérieures de la Chine et le traitement qui en est fait par les médias en général en tant que Président d'un groupe privé européen.... une belle langue de bois ! 

***

Une mobilisation générale des journalistes européens semble voir le jour avec une proposition de vouloir profiter de la plus grande liberté promise aux journalistes étrangers (20.000 d'entres eux doivent en principe être invités sans avoir besoin de visas !!) pendant les JO de Pékin pour multiplier les reportages au travers du pays;

Un des journalistes réunis autour d'une table ronde ayant même déclarer:  

"Nous allons prendre la Chine au mot, elle a promis plus de liberté pour les journalistes, nous allons voir"

Le rédacteur en chef du quotidien suisse Le Matin, très critique envers l'action du Comité international olympique, a souligné que "le sport n'apporte pas la démocratie, l'information oui; La Chine aura un autre visage après les Jeux."

Visiblement les médias présents lors de ce Congrès européen vont envoyer en Chine bien plus d'effectifs que ne comptent leurs rédactions sportives... d'autant qu'ils se montrent prêts à ne pas retirer leurs journalistes dès que la flamme se sera éteinte !

Kelsang Gyaltsen, représentant du Dalaï-Lama pour l'Union européenne et invité de cette table ronde, a exhorté les médias européens à faire leur travail en Chine en déclarant:

"Nous n'attendons pas des médias occidentaux des prises de position pro-tibétaine, nous souhaitons qu'ils puissent examiner tous les aspects du quotidien, du contexte, de la culture".

***

C'est dans la soirée que l'on apprenait que Nicolas Sarkozy avait demander à Monsieur Raffarin d'apporter un cadeau (une biographie du Général de Gaulle) pour le Président Hu Jintao, une nouvelle façon de lui montrer que les Français ne soutiennent pas ce qui s'est passé sur le territoire national... enfin, officiellement car en réalité, c'est une nouvelle fois la peur de l'annulation (ou de la transformation des clauses) des contrats qui fait trembler la (toute) petite France devant la grande Chine toute puissante... Pourquoi ne pas prendre "exemple" sur nos voisins Anglais et Allemands pour une fois qui eux ont dit une bonne fois pour toute ce qu'ils epnsaient et ne sont lus ennuyés avec toute cette mascarade qui devient ridicule !

***

C'est fait.... la flamme a traverser Canberra presque dans le calme, tout au moins sans incidents majeurs même si des tensions sont apparues entre les policiers Australiens qui ont dû faire valoir leurs prérogatives en faisant reculer les "fameux" gardes chinois (les même que S.Coe, président du comité organisateur des Jeux de Londres en 2012 avait qualifié de "voyous"....) chargés de protéger la flamme et d'encadrer son porteur.

La police fédérale australienne a tout de même procédé à cinq arrestations alors qu'ils ont principalement veillé à maintenir séparés les groupes de manifestants arborant le long du parcours des drapeaux rouges chinois et ceux, brandissant la bannière Tibetaine.

Un avion a également tracé en lettres de fumée dans le ciel les mots "Free Tibet" suivi d'un second, quelques temps plus tard, tirant une banderole portant l'inscription "Go, go Beijing Olympics Game".

Le Japon sera la prochaine étape du passage de la flamme olympique., un Japoon où les manifestations seront autorisées samedi lors de son passage à Nagano a promis mardi le ministre japonais des Affaires étrangères...

 

 

VENDREDI 24 AVRIL 2008

Le Dalai Lama à salué aujourd'hui l'offre de la Chin de vouloir reprendre le dialogue, que c'était un pas dans la bonne direction puisque seuls des entretiens en face à face peuvent conduire au règlement de la question tibétaine;

La Chine prévoit de rencontrer dans les prochains jours un représentant du Dalaï Lama au vu des demandes répétées de sa Sainteté - En fait, le dialogue n'est rompu, officiellement que depuis moins d'un an.

Le gouvernement en exil à Dharamsala négocie en réalité depuis 2002 avec des responsables Chinois dont la position s'est "durcie" en 2006 !

Le Dalaï Lama n'a de toute façon jamais fermé la porte pour parler avec la Chine et il s'est montré extrêmement conciliant ces dernières semaines avec ses "frères et soeurs chinois", il avait même exprimé son désir de rencontrer Hu Jintao, une fois la crise terminée et sous médiation internationale.

Tout en dénonçant un "régime de la terreur" , le Dalai Lama a mille fois martelé ne pas revendiquer l'indépendance mais une simple autonomie pour son pays natal qu'il a fui en 1959 pour se réfugier en Inde après un soulèvement raté contre Pékin.

Confronté au plus grand mouvement tibétain depuis 20 ans, âgé de 72 ans cet homme politique avisé craint désormais d'être "débordé" par la jeunesse Tibétaine manifestante qui, que ce soit à Dharamsala ou à New Delhi exige l'indépendance....

L'Inde, tiraillée depuis des semaines entre son puissant voisin et rival chinois et ses réfugiés tibétains, a également salué un incontestable pas en avant.

Le Dalaï Lama, en voyage aux Etats-Unis, est attendu demain en Inde.

 

Les réactions dans le monde:

Nicolas Sarkozy a salué "l'annonce de la reprise dans les prochains jours du dialogue avec les représentants du dalaï lama, qu'il a appelé de ses voeux depuis les événements tragiques survenus au Tibet à la mi-mars".

L'Allemagne a précisé que son chef de la diplomatie avait appelé à trois reprises ces dernières semaines les responsables chinois pour les inviter à discuter avec le dalai lama.

La Grande-Bretagne a aussi souligné avoir "constamment" appelé au dialogue et s'est éstimée satisfaite de cette avancée même s'il fallait voir la suite des événements.

La Maison Blanche s'est dite "heureuse" de la décision de la Chine de renouer le dialogue avec le dalaï lama.

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso s'est déclaré "très heureux".

La présidence Slovène a "salué" vendredi cette annonce.

 

 

SAMEDI 25 AVRIL 2008

Comme on pouvait s'y attendre, le passage de la flamme au Japon à fait une nouvelle fois parler d'elle... et ce ne sont ni les 3.000 policiers ni les milliers de Chinois qui avaient fait le déplacement afin d'apporter leur soutien à la Chine qui a changer les choses... à peine arrivèe à Tokyo en provenance d'Australie, qu'elle à été transférée sous bonne escorte dans le petite station de Nagano.

Des centaines d'adeptes du mouvement "Falungong", interdit en Chine depuis 1999, attendaient l'arrivée du bus transportant la flamme et ont manifesté dès son arrivée à Nagano.

En fin d'après-midi, un Japonais affirmant être un apprenti moine a été arrêté en possession d'un poignard muni d'une lame de 30 à 40 cm et d'une note affirmant son opposition au passage de la torche dans la ville qui a accueilli les Jeux Olympiques d'hiver en 1998.

Une marée de drapeaux rouges chinois mais aussi des drapeaux tibétains et Japonais bordaient les 18 km du parcours où se sont relayés 80 athlètes

Au moins 4 Chinois ont été blessés, sans gravité, au cours d'affrontements, un opposant antichinois, dont on ignore la nationalité, a donné des coups de pieds dans une foule de supporters chinois qui ont riposté à l'aide de porte-drapeaux, jusqu'à ce que la police sépare les assaillants !!

La télévision a montré un jeune homme, qui semblait être chinois, assis sur le sol, avec des blessures à la tête et du sang sur le visage, entourés de supporters qui l'avaient enveloppé dans un drapeau rouge chinois.

2 manifestants (dont un Japonais)ont été interpellés pour avoir tenté d'interrompre le parcours de la flamme; Un d'eux a réussi à franchir la barrière de sécurité et s'est précipité vers le porteur de la flamme en criant en anglais Free Tibet avant que plusieurs policiers l'évacuent.

Pour la première fois, seuls 2 policiers de l'armée chinoise, vêtus de leur fameux survêtement bleu et blanc, étaient présents au côté de la flamme, conformément au souhait des autorités japonaises.

Vidéo par CNN: //fr.youtube.com/watch?v=lM9c_50wCv4

 

 

LUNDI 28 AVRIL 2008

 

Alors que la Chine semble avoir repris la voie de la sagesse, denombreux analystes sont déjà trés suspicieux quant à la réelle volonté du gouvernment Chinois de vouloir reprendre le dialogue avec le Dalai Lama qui lui même souhaite que les disucssions soient des "discussions sérieuses" car une rencontre uniquement destinée à calmer les inquiétudes de la communauté internationale n'aurait "aucun sens" !!

Pour les analystes politiques, Pékin n'a aucune intention d'infléchir sa position et espère surtout un relâchement de la pression internationale.
"Cette invitation à dialoguer vise à atténuer la campagne pro-tibétaine menée à l'approche des jeux Olympiques et est devenue un sujet majeur d'inquiétude en Cine

Pour Andrew Fischer, spécialiste du Tibet à la London School of Economics, "la première indication du sérieux de la proposition chinoise sera de voir si des négociateurs disposant de plus de pouvoirs" que ceux ayant jusque là participé aux discussions seront envoyés pour négocier avec le dalaï lama.

Pour Tsering Shakya, professeur d'histoire tibétaine à l'Université de Vancouver, il ne faut pourtant pas s'attendre à de grands changements dans l'attitude de Pékin à l'égard du Tibet tant que le chef de la province, Zhang Qingli, connu pour son extrême sévérité, restera en poste !

 "Si le Parti communiste est vraiment intéressé par des négociations sérieuses, le premier pas à accomplir serait de limoger Zhang"

car ce chef de province semble n'avoir qu'une seule idée en tête, celle de vouloir effacer la culture du Tibet et l'assimiler à celle de la Chine.

Malgré son apparente volonté de dialogue, la Chine a réitéré samedi ses attaques contre le dalaï lama, la presse officielle l'accusant d'avoir déstabilisé le Tibet et en déclarant:

 "La clique du dalaï lama a utilisé tous les moyens possibles pour saper la stabilité et le développement du Tibet",

Le gouvernement tibétain en exil a réagi en demandant à la Chine de "cesser de diffamer" le dignitaire.

"Cette tentative de diaboliser Sa Sainteté ne fonctionnera pas", a assuré Thubten Samphel, porte-parole de l'exécutif tibétain. La Chine doit arrêter cette campagne, stopper la récession et s'attaquer aux vraies causes des troubles.

Dans le même temps, et comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, Pékin à commencer à fêter les "100 jours d'avant JO" comme si de rien n'était !

 

 

MARDI 29 AVRIL 2008

La police a découvert ce week-end un stock de drapeaux indépendantistes tibétains made in China fabriqués par des ouvriers dans le sud du pays, en toute "inconscience" - Le directeur de l'usine a déclaré qu'il ignorait le sens précis du dessin et les ouvriers de dire qu'ils n'agençaient que de simples couleurs.

Ironie du sort, ce sont les images des manifestations pro-tibétaines lors du passage de la flamme à Londres, Paris et San Francisco, qui ont amené un petit groupe d'ouvriers à prendre conscience qu'ils participaient au complot du Dalaï lama et de sa clique et qui ont, du coup, averti la police !!

Vendedi la flamme devait faie une étape à Hong Kong qui n'est pas soumise aux mêmes lois que le continent (il n'y pas d'interdiction claire d'afficher le drapeau tibétain) reste à savoir si vendredi, la police laissera faire les manifestants anti-chinois ou pro-tibétains....  en attendant, la route qui relie Hong Kong à Shenzhen est sous surveillance !

Et l'usine a quant à elle été fermée et le directeur et ses ouvriers désormais devenus "savants" n'ont pas été inquiétés par la justice chinoise même si une enquête est en cours.

Une fois de plus on peut pende l'ampleur du manque de conaissances du peuple Chinois que son gouvernement enferme avec une grande efficacité.

***

Alors que Pékin a appelé le dalaï lama à saisir l'opportunité du dialogue (voir plus haut), la police chinoise s'en orgueillit d'avoir arrêté 400 personnes; La cour intermédiaire de Lhassa a prononcé aujourd'hui les premières condamnations lors d'une session publique sans donner de détails individuels mais 17 accusés (accusé d'avoir tué 18 civils, 1 policier et blessé 382 civils et 241 policiers) ont été condamnés à des peines allant de 3 ans de prison à la détention à vie... toujours selon les autorités chinoises, ils ont incendié 7 écoles, 5 hôpitaux et 120 habitations, pillé 908 magasins, pour un montant total des dégâts évalués à près de 22 millions d'euros;

De leur coté, les dirigeants tibétains en exil affirment que la répression chinoise a fait plus de 150 morts et que plus de 2.000 personnes ont été arrêtées.

 

MERCREDI 30 AVRIL 2008

C'est vers 14h00 locale que la flamme est arrivé à Hong Kong en provenance du Vietnam où les autorités avaient fait des "arrestations préventives" (une douzaine d'entres eux seraient toujours détenus...) suite à leur promesse au gouvernement Chinois de voir l'événement se dérouler sans aucun heurt;

"Nous trouvons très bizarre que le gouvernement de Hong Kong soit si sensible à protéger la torche aux dépens des droits des gens", a réagi Mak Yin-tiny, secrétaire général de l'Association des journalistes de Hong Kong (HKJA).

Hier, Zhang Yu, secrétaire général de "China Pen Centre" a été refoulé à l'aéroport alors qu'il arrivait de Suède, il devait participer à la journée mondiale de la liberté de la presse, prévue bien avant l'annonce du relais à Hong Kong.... 2 membres canadiens du mouvement "Etudiants pour un Tibet libre", Tsering Lama et Kate Woznow, et un membre du service de presse de l'ONG "Free Tibet Campaign", ont également été interpellés à leur arrivée à l'aéroport avant d'être (re)embarqués sur des avions à destination du Canada et de Londres !!!!

Samedi, trois Danois (dont le sculpteur Jens Galschioet) appartenant au groupe "couleur Orange" qui comptaient protester contre la situation des droits de l'Homme en Chine lors du relais avaient aussi été refoulés.

Le groupe "couleur orange avait développé une idèe assez simple, en  utilisant la couleur orange pendant les JO, on signale qu'il y a quelque chose "qui ne va pas". Cela peut-être un chapeau, une sacoche, une cravate, un stylo, du papier, une robe, un costume, un sac du moment qu'il soit de couleur orange afin de marquer l'action !

A Athènes, 10 activistes du groupe avaient été interceptés avant même d'avoir pu approcher la flamme... mais peu importe, le groupe avait déjà tout prévu pour faire parler de lui à Hong Kong, à commencer par un geste fort : repeindre en orange la fameuse "Colonne de la honte" bâtie en 1997 par le sculpteur Danois à l'Université de Hong Kong en commémoration du massacre de Tiananmen !

Un projet qui parait compromis vu la surveillance accru du batiment pourtant Jens ne comprends pas pourquoi autant de barrière se dressent devant eux car comme il le rappelle, le mouvement n'a pas l'intention d'interrompre le parcours de la torche à Hong Kong ni de boycotter les JO.

"Nous demandons pourquoi nous n'avons pas le droit d'entrer sur le territoire, est-ce parce que nous portons un sac orange ou parce que nous remettons en question les droits de l'homme et la liberté d'expression en Chine? Si c'est illégal à Hong Kong, alors peut être est-ce le bon endroit pour commencer le combat."

La flamme aprés sa descente d'avion a été conduite à bord d'un bus dans un endroit tenu secret jusqu'au relais de vendredi.... 120 relayeurs se succéderont avant que la flamme ne reprenne la direction de Macao, avant de tarverser la Chine via le Tibet....

***

La police a tué par balle un présumé insurgé Tibétain dans la province du Qinghai lors d'une fusillade... (selon les autorités, le groupe aurait tenté d'inciter des bergers tibétains du district de Dari à manifester le 21 mars dernier; Après enquête, la police s'est rendue sur place pour arrêter le meneur qui a résisté à l'interpellation et des coups de feu ont éclaté"). C'est la première fois que les autorités reconnaissent avoir tué un manifestant depuis le début des troubles au Tibet et dans les régions environnantes - 100 autres ont étés arrêtés par les autorités

Un policier aurait également été tué dans la fusillade.

***

Le Dalaï Lama lui, attend toujours une lettre d'invitation de Pékin, après l'annonce Vendredi dernier par les autorités d'une volonté de dialogue... C'est ce qu'a annoncé le rerésentant du Dalai Lama J.Josang s'exprimant à la sortie de son audition d'hier par la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale française sur la situation du Tibet.

Promesse, promesse....

 

JEUDI 1° MAI 2008

"RSF" a annoncé qu'elle avait décidé de ne pas manifester lors du passage de la flamme à Hong Kong afin de laisser une porte supplémentaire d'ouverture et permettre la reprise du dialogue avec les autorités chinoises comme elles avaient annoncer; De plus RSF aurait eu des informations comme quoi certains hauts responsables feraint des efforts pour trouver une issue à la crise actuelle, en privilégiant notamment la libération de prisonniers d'opinion !

***

Depuis le 20 avril, des tempêtes de pluie et de neige fondue s'abattent sur le Tibet et ont donné lieu à plus de 30 avalanches dans le sud-est du pays? Pour le moment l'une d'elle obstruerait un tronçon de l'autoroute Sichuan-Tibet selon les autorités en charge de l'entretien de la route.

La dernière avalanche à Bomi s'est produite mardi à 13h50 et a détruit 60 m de route - Deux équipes de secours composées de fonctionnaires se sont rendues sur place: une équipe chargée de rechercher et déplacer les véhicules et personnes bloqués et l'autre en charge du nettoyage et de la réparation de la route.

La route pourrait réouvrir aujourd'hui.

***

Quelques informations supplémentaires sont arrivés quant au meurtre du jeune Tibétain (voir infos d'hier ci dessus) abattu par les policiers; L'affrontement "aurait" eu lieu le 22 Mars suite à l'arrivée de 5 camions de militaires et policiers dans Darlag lorsqu'un groupe de cavaliers Tibétains d'environ 350 personnes ont bloqués le convoi à l'entrèe du village;

23 mars: une scène identique s'est déroulé au monastère de Ponko et c'est l'intervention d'un Lama qui a calmé les ardeurs des policiers Chinois qui sont alors revenus avec 30 véhicules militaires à Darlag pour tenter de stopper des manifestations pacifiques;

24 mars: 50 Tibétains sont arrêtés pour avoir pris part à ces rassemblements pacifiques

25 mars: 50 autres arrestations pour les mêmes raisons 

26 mars: 500 Tibétains fuient dans les montagnes pour y trouver refuge de peur de se faire arrêter.

Réponse immédiate de l'armée qui envoie près d'un millier d'homme pour bloquer les accés tout autour de ces montagnes, ils attendront 2 jours dans ces conditiosn avant d'avoir la "promesse" de les laisser libre et sans punition s'ils se rendaient immédiatement.

27 mars: 2 d'entres eux qui n'ont rien à boire ni à manger depuis 48h00 tentent de redescendre et se rendent volontairement à la police, résultat: sils sont sévérement battus et torturés par les forces de sécurité Chinoises qui une fois de plus ne tiennent pas leur "promesse"; Dans les semaines suivantes, ils ont également reçus une amende de 2.500 $ !

C'est comme cela que le 28 avril, les choses ont pris un caractère dramatique avec la mort du jeune Tibétain agé d'à peine 22 ans par les forces de l'ordre qui avaient envahis le village de Ponkor et qui qui ne se pas contenter d'abatttre le jeune Choetop mais qui ont pris son corps (qui pour le moment n'a toujours aps été rendu à la famille !!!).

 

SAMEDI 3 MAI 2008

Le parcours de la falmme dans Hong-Kong s'est finalement bien déroulé malgré ce que l'on aurait pu imaginer, seules une vingtaine d'intérprétations ont émaillés le parcours où s'étaient regroupées des milliers de personnes.

Parallèlement une centaine de militants pro-démocratie ont également manifesté pour réclamer le suffrage universel dans l'île rétrocédée en 1997 à la Chine... Hong Kong bénéficie jusqu'en 2047 de son système libéral et de ses propres pouvoirs, exécutif et législatif, mais le chef de l'exécutif reste nommé à travers un collège électoral restreint à la main de Pékin.

***

Enfin.... les discussions entre les émissaires du Dalaï Lama et des responsables chinois promises par Pékin devraient avoir mlieu dès demain à Shenzhen.

Les deux émissaires (Lodi Gyaltsen Gyari et Kelsang Gyaltsen) doivent arriver aujourd'hui en Chine depuis l'Europe et les Etats-Unis.

Cette rencontre sera la première connue et rendue publique entre les deux parties depuis près d'un an !

Le Premier ministre tibétain en exil Samdhong Rinpoche ne nourris pourtant pas trop d'espoirs dans cette rencontre même s'il est content qu'elle se déroule...

 

LUNDI 5 MAI 2008

Après les entretiens entre les représentants du Dalai Lama et cuex du gouvernement de Pékin, les 2 parties se sont mis d'accord pour avoir de nouveaux contacts 



15/04/2008
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres