Chine - Tibet- Nepal

Chine - Tibet- Nepal

ACTUALITES 2012

 

2012: l'annèe du Dragon

Les Dragons chinois sont des créatures légendaires de la mythologie et du folklore, contrairement à leurs cousins ailés européens considérées comme maléfiques, les dragons chinois, symbolisent traditionnellement la puissance et sont de bon augure, en particulier parce qu'ils contrôlent l'eau, les précipitations et les inondations, pourtant, il ne faut pas oublier qu'ils sont intimement reliés au feu !

Si l'on en croit l'astrologie chinoise, le Signe du Dragon (Long 龍) représente la fougue et la puissance, ceux qui sont nés sous ce signe auront  un caractère entier, ouvert, passionné, coléreux, mais également franc et honnête, leur besoin de s'exprimer librement sera important, le Dragon ne manifeste pas le besoin d'être aimé mais il est toujours très entouré, et aime à prendre les autres en charge tel un sauveur… Dans le cas contraire, la solitude ne constitue pas un problème pour lui car il se suffit à lui-même - Bref, les natifs de ce signe se destinent donc à toujours être actif, à prendre en charge de grandes causes (humaines ou sociales) avec dévotion. Face à l'adversité, il n'aimera pas perdre et ne cherchera jamais à fuir ses responsabilités et devoirs, pour lui, l'objectif doit être atteint coûte que coûte même s'il n'est pas attiré par l'argent, si celui-ci ne lui déplait pas pour autant, il pourra constituer un moteur pour lui; Sa motivation se trouve ailleurs : dans la concrétisation de grands idéaux, l'innovation, la réalisation de rêves impossibles ou grandioses.

****

1° janvier 2012 - En prison au Xinjiang: Selon son frère et une association des Droits de l'homme, la Chine a emprisonné un de ses dissidents les plus connus, l'avocat Gao Zhisheng, dans la province du Xinjiang, une première indication depuis 20 mois sur son lieu d'enfermement - Gao qui a défendu des chrétiens dissidents et des mineurs de charbon avait été arrêté en février 2009 par les autorités chinoises qui lui avaient interdit de communiquer, il avait été brièvement libéré en mars 2010, puis avait à nouveau disparu et on était sans nouvelle de lui depuis.

17 Janvier  - Elle se prostitue pour défendre les travailleurs du sexe: Après avoir été le témoin d'une récente descente de police dans une maison de passe dans la province de Guangxi, Liumang Yan, avait décidé de proposer, le 11 janvier, ses services sexuels aux travailleurs ruraux en signe de soutien aux droits des travailleuses du sexe - Liu a raconté sa journée de prostitution sur un reseau social le 12 janvier, compte rendu qui a été supprimé par les employés du site, mais repris sur son compte Qzone, un site de journaux intimes qui appartient à la compagnie Tencent.

« Aujourd'hui, j'ai mené une enquête dans un sex-shop qui facture la passe à 10 dollars et j'ai assisté à l'arrestation d'une sœur. Ces sœurs sont payées entre 10 et 20 yuans  pour avoir des relations sexuelles avec leurs clients, elles travaillent parmi les franges les plus défavorisées de la population. Je souhaiterais que la police fasse preuve de plus de discrétion et ne les exploite pas durement à coup d'amendes. Je souhaiterais également que les gens s'opposent à ce pillage légal dont nos sœurs sont victimes »

Elle voudrait que les autorités comprennent la souffrance des plus démunis, qu'elles ne profitent pas de ces travailleuses du sexe, en particulier les plus pauvres, en leur infligeant des amendes, Liu voudrait que le bureau de la sécurité publique puisse publier une note interne et demander aux officiers de police d'arrêter de faire des descentes particulièrement à l'approche du Nouvel An.

« Pour mon premier service sexuel, j'ai eu affaire à un garçon âgé de 18 ans qui venait d'un village de campagne. Il hésitait devant la porte du bordel avant de me demander combien ça coûtait. Je lui ai demandé combien il pouvait payer et il m'a demandé si 10 yuans suffisaient - Je lui ai demandé son âge, il m'a répondu qu'il avait 18 ans. Je lui ai demandé pourquoi il venait là, et s'il était vierge. Il n'a pas eu l'air de comprendre ma question et a voulu partir. Je lui ai dit d'entrer et que je le ferai pour rien, je l'ai aidé à mettre un préservatif et lui ai rappelé d'en avoir à l'avenir toujours un avec lui, dès qu'il avait besoin de ce genre de services sexuels. »

J'ai eu 4 clients ce jour là et les hommes m'ont dit que j'étais la femme la plus douce du sex-shop, en fait, je n'ai fait que les respecter et les considérer comme mes frères, comme ma famille, sans les regarder de haut, je les traite comme des rois, peu importe l'état de leurs vêtements et de leur propreté. Je les prends dans mes bras et les soulage, leur laissant sentir que quelqu'un les aime encore...

9 Février - Peine de mort pour avoir dénoncer la corruption en interne... Le 18 janvier 2012, l'appel de Wu Ying (6° femme la plus riche de Chine !) contre la peine de mort à laquelle elle avait été condamnée a été rejeté par la Cour Suprême du Peuple de la province du Zhejiang. De nombreux citoyens chinois ont réclamé l'abandon de la peine de mort concernant Wu estimant que celle-ci était destinée à la faire taire et à l'empêcher de dénoncer la corruption des membres du gouvernement qui lui avaient prêté des fonds publics détournés... Les soupçons sont devenus plus sérieux lorsque les membres du gouvernement de la ville de Dong Yang (où elle avait ouvert un salon de beauté en 2003) ont présenté une lettre commune à la Cour recommandant l'exécution de Wu Ying.

La jeune femme de 30 a d'abord été arrêtée en mars 2007, accusée d'avoir détourné 770 millions de yuan (environ 122 millions $). Le 18 décembre 2009, l'accusation a été changée en "fraude financière" et elle a été condamnée à la peine de mort par le Tribunal populaire intermédiaire de Jinhua alors que lors de son premier procés, il n'y avait aucun avocat pour la représenter, et tous les procès, même l'appel, se sont déroulés à huis clos.

Elle avait étendu ses affaires dans le domaine du divertissement et du mobilier mais comme toujorus, il était alors difficile de trouver les fonds nescessaires, ainsi en décembre 2006, elle a rencontré des problèmes de trésorerie et n'a pas pu rembourser sa dette aux usuriers, elle  a été kidnappée, violée et a reçu des menaces de mort peu après avoir été relâchée, mais les officiers de la police locale n'ont pas enquêté sur son cas, au contraire, elle a été directement arrêtée; Pendant sa détention, Wu a divulgué une liste de membres du gouvernement qui lui avait prêté illégalement de l'argent, 3 d'entre eux ont été condamnés à une longue peine d'emprisonnement - Plus tard, des journaux locaux dévoilaient que Wu avait fourni une liste de 137 noms de représentants du gouvernement dont 103 lui avaient prêté plus de 500.000 yuan - De nombreux membres du gouvernement local sont soupçonnés, des  fonctionnaires ayant reçu des pot-de-vins ou obtenus des fonds par des moyens illégaux sont suspectés d'accorder des prêts à taux d'intérêt élévés aux entreprises privées.

Li Ming, un blogger chinois explique que si Wu mérite de mourir alors beaucoup d'autres et entre autres les patrons de banques de Wenzhou, devraient être également exécutés, pourquoi Xu Zhonghang dont le cas concerne des dizaines de milliards de yuan n'a t'il pas été condamné ?  pourquoi Lai Chanxing mouillé dans un scandale de corruption s'élevant à 70 milliards de yuan n'a t'il non seulement pas été inquiéte aprés s'être réfugié au Canada, mais en plus à bénéficier d'une amnistie et a évité la peine de mort à son retour ?

18 Avril - Chlore dans le coca et chrome dans les pillules ! Une usine Coca-Cola du Shanxi aurait accidentellement mélangé du désinfectant à ses cuves, et vendue une partie du soda pollué sur le marché chinois, un employé de l'usine en question a déclaré sous couvert d'anonymat à la China National Radio que de grandes quantités de chlore avaient été retrouvées dans l'eau servant à préparer le Coca-Cola le 8 février dernier et que la production avait été interrompue suite à cette découverte. Le désinfectant en question servait à nettoyer les canalisations remplacées depuis le 3 février dernier !

Lundi, l'Administration du contrôle sanitaire a annoncer l'arrestation de 22 personnes suite a un contrôle dans le milieu pharmaceutique; Ces personnes sont suspectées d'avoir utilisé de la gélatine industrielle (fabriquée à partir de chutes de cuir animal) à forte teneur en chromium, pour fabriquer de grandes quantités de capsules de médicaments - Aussitôt la vente de 13 médicaments (dont 2 anti-biotiques) a été suspendue.

 

30 Avril  - Le barrage des 3 Gorges va encore faire des "victimes" ! La plus grosse et la plus puissante "centrale électrique" du monde, refait parler d'elle... sSelon Liu Yuan, officiel au ministère du territoire et des ressources, 100.000 personnes doivent être déplacées dans les 3 ans à venir avec pour cause principale la multiplication des glissements de terrain sur les berges, créée par le barrage qui ne l'oublions pas a déjà eu pour effet de déplacer près de 2 millions de personnes pendant sa construction.. il va s'agir  d'un nouveau drame social régional car toutes ces familles vivant dans des maisons au bord du grand fleuve vont se retrouver dans des appartements en banlieue de mégalopoles de moins en moins humaines, comme Chongqing.

Le niveau de la retenue d'eau formée par le barrage a atteint son niveau maximal en 2011 soit 175 m et l'érosion des berges a été plus importante que prévu.. menaçant les constructions près des berges - Alors que le barrage est présenté par le Gouvernement central comme un outil de lutte contre la sécheresse et les inondations, ces deux types de catastrophes ont été vivement ressenties en aval du barrage depuis sa mise en service... les critiques sont de plus en plus vives - Cet ouvrage qui devait faire la fierté du régime, les couacs deviennent un peu trop fréquents…

 

9 Mai - Chou au formol: Après les scandales porc piqué au clenbutérol, du lait contaminé à la mélamine, du thé au détail arrosé de pesticides, voici que les autorités chinoises ont ouvert une enquête sur les choux qui seraient asperger par certains vendeurs avec du formol afin de préserver leur fraîcheur...

Photo: Reuters

Cette affaire est donc la dernière d'une longue série de scandales dans l'industrie agro-alimentaire chinoise: selon des informations parues dans la presse et sur internet, des dizaines de marchands de légumes dans la province agricole du Shandong, utilisent ces chimiques pour maintenir la fraîcheur de leurs légumes jusqu'à ce qu'ils parviennent sur les marchés.

 

16 Mai 2012 - Toujours en attente de son passeport :  Chen Guangcheng attend toujours son passeport pour partir aux Etats-Unis et reste pour l'heure confiné à l'hôpital de Chaoyang de Pékin alors que l'accord était clair d'aprés un sinologue spéciliste de la dissidence Chinoise:

 « la Chine allait donner au plus vite un passeport à chacun des membres de la famille du dissident (sa femme et ses deux enfants) et les États-Unis délivreraient de manière prioritaire des visas au militant et à sa famille »

Free Chen Guangcheng artwork used on Twitter

D'aprés lui, les Chinois ont donné publiquement leur parole et ce serait très grave s'ils revenaient dessus, de plus, les Américains ne peuvent pas se permettre un échec, pourtant la Chine ne veut pas non plus donner l'impression d'obtempérer trop vite et tient à montrer qu'elle maîtrise le destin futur de l'un de ses plus célèbres dissidents...

 

1° Juillet 2012:  de l'eau potable pour tous ?  Le 1° juillet 2012, 106 nouvelles normes sur la qualité de l'eau courante ont été rendues obligatoires sur l'ensemble du territoire chinois, des normes, équivalentes à celles qui ont cours dans l'Union européenne, ont pour objectif de rendre cette eau potable dans toutes les villes chinoises.

Quatre jours avant leur mise en place, le gouvernement a annoncé que 83 % de l'eau traitée était conforme aux normes... l'article s'étonne de "l'optimisme" de ces chiffres, soulignant que jusqu'à aujourd'hui, aucune ville de grande taille ou de taille moyenne n'a fait savoir que son eau était propre à la consommation et que même à Pékin, ville la plus avancée en la matière aux yeux des experts, la municipalité conseille encore à ses habitants de faire bouillir l'eau avant de la consommer (ce qui d'ailleurs ne permet pas d'élimer les traces de polluants comme les pesticides et les métaux lourds).

D'après le Caixin Century, ces nouvelles normes constituent un objectif « irréaliste » étant donné la sévérité de la pollution des eaux et le coût élevé de leur traitement d'autant uqe les gouvernements locaux ont rarement investi de grosses sommes dans le domaine de l'eau de distribution; Des milliers de villes chinoises possèdent aujourd'hui des équipements dépassés et seloin certains experts, la pollution, la vétusté des tuyauteries d'alimentation en eau et la question du recyclage des eaux usées  sont les trois grands facteurs qui nuisent à la qualité de l'eau et il est donc peu probable que ces problèmes soient réglés dans un laps de temps court... De nombreuses voix s'élèvent également pour affirmer que jusqu'alors, les annonces du gouvernement en la matière sont restées un vœu pieux. Liu Wenjun, ancien directeur de l'institut de la sureté de l'eau potable de Tsinghua, déclare même que le gouvernement n'a apporté aucune direction, aucun fonds et aucune mesure de contrôle.

Des "savants" prédisent que suite à la mise en application des nouvelles mesures, les gouvernements locaux déclareront certainement que leur eau est « en totale conformité avec les normes en vigueur, en réalité de simples effets d'annoncesqui ne refleteront en rien la situation réelle.

Le Gouvernement central a promis le 14 juin dernier de lancer un plan d'investissement de grande envergure destiné à améliorer la qualité de l'eau du robinet d'ici à 2016, un plan sans précédent de 410 milliards de yuans, cependant, il reste encore à éclaircir quelle sera la part du gouvernement central dans ce budget colossal... d'autant que le professeur L.Wenjun explique que ce plan pourrait échouer si le gouvernement central fournit seulement une part minime des investissements et demande aux gouvernement locaux de payer le reste...

 

1° Aout 2012: La Chine adopte la couverture sociale pour "tous" !  Le C'est un (très) grand pas en avant que vient d'annoncer en personne le ministre de la Santé Chinois en annonçant que 96% de la population avait desormais une assurance sociale de base, et même si les prestations sont infimes par rapport à celles des pays développés, c'est réellement une première étape vers une Chine plus égalitaire - C'est donc le 27 juillet 2012, Chen Zhu, ministre de la Santé, a déclaré aux médias que la Chine était entrée en 2012 dans la liste des pays ayant une couverture sociale universelle, ce, suite à trois années d'efforts où une somme record de 1.500 milliards de yuans (191 milliards d'euros) a été consentie à la sécurité sociale.

Certes, le niveau de la couverture sociale est limité, les dépenses de santé couvertes par l'assurance de base sont plafonnées, rendant encore certaines prestations inenvisageables pour les plus pauvres et trop de malade sont dans l'incapacité de tenter une opération qui pourrait les sauver, cependant, le ministère de la Santé a raison de se réjouir de cette première étape car, alors que la Chine était dans la misère la plus totale dans la fin des années 1970, le décollage économique a permis de transformer le pays.

Bien que des inégalités persistent, les travaux de l'administration visant à mieux partager les bénéfices de la croissance économique commencent à porter leurs fruits. Espérons qu'ils permettront rapidement d'éviter par exemple que certains Chinois se sentent mieux en prison qu'en liberté... (le mois dernier, un homme de 70 ans a agrassé une passante en lui arrachant son sac pour rester en prison où il pouvait enfin manger à sa faim - lorsque le juge l'a condamné à 2 ans de prison, il a répondu que le jugement était trop clément !)

 

30 Aout 2012 : Freinage sur la consommation d'ailerons de requins. La Chine travaille à progressivement enrayer la consommation de ce mets traditionnel et ce malgré les industriels qui voient cette décision d'un mauvais oeil... Après Hong-Kong, Taiwan, Singapour et la Malaisie, le gouvernement Chinois semble enfin décidé à agir pour limiter la consommation de l'aileron de requins. C'est au mois de Juillet que l'administration centrale a publié un document indiquant que la soupe à l'aileron serait progressivement retirée des repas officiels !

L'association chinoise des producteurs de produits aquatiques a organisé une grande conférence intitulée "consommation durable des requins" et declare: 

 « Ne pas consommer d'aileron de requins, c'est un gaspillage lamentable, les étrangers ne comprennent rien à la bonne cuisine, c'est pour ça qu'ils veulent nous empêcher de consommer ce mets traditionnel, aucune espèce de requin n'est menacée de disparition ».

Selon les représentants de l'industrie des produits aquatiques, la pêche des requins dans les eaux territoriales chinoises est responsable et durable.... selon eux, il n'y a pas de 'Shark Finning' dans les eaux chinoises, une pratique qui consiste à prélever un aileron de requin et à rejeter l'animal par-dessus bord, pour pouvoir rapporter à terre plus d'ailerons sans se charger inutilement du corps du requin !

Les ONG environnementales crient au scandale et rappellent les chiffres: pendant les 20 dernières années, la population de requins marteaux a diminué de 89 %, celle de requins blancs de 79 % et celle de requins tigres de 65 %, chaque heure, 11.000 requins seraient tués pour leurs ailerons. 


Dimanche 23 Septembre 2012: Apres les tres fortes tensions entre les deux pays depuis plusieurs semaines, c'est la Chine qui a appelé le Japon à négocier sur les îles de mer de Chine Orientale; Une démarche analogue a été entreprise antérieurement par Tokyo, les parties ayant décider de ne pas envenimer leurs relations et d'atténuer le contentieux territorial pour un certain temps... bref, il est question de stopper le conflit mais pas de faire marche arrière, les actions anti-japonaises en Chine cessent, la rhétorique mutuelle baisse d'un ton.

Aujourd'hui, on voit l'ampleur du préjudice subi par les deux parties dans ce litige territorial autour des îles: la Chine a suspendu le travail des géants automobiles et électroniques japonais, certaines entreprises nippones, des entrepôts de marchandises japonaises, et des restaurants japonais ont été détruits - À son tour, la Chine subit des pertes dues au blocage du flux touristique par le Japon, les vols sont annulés, ou bien les avions partent à demi vides, les maisons d'édition pékinoises se sont même vu interdire de publier les livres sur le Japon.

Un litige qui s'est envenimé il y a quelques années, lorsqu'on a découvert sur le plateau continental de riches gisements d'hydrocarbures; Pourtant, selon certains experts, il serait possible de réconcilier les parties, a commencer par un long processus et toute une chaîne de négociations, probablement, sur la mise en valeur commune du bassin de ces îles d'autant plus que la base a été jetée en 2008, les parties ayant convenues qu'elles mettraient conjointement en valeur ce plan d'eau contesté - Même si les deux pays avaient défini le rôle de chacun sur le plateau continental, tout cela n'a abouti à aucun résultat puisque les parties ont mis de côté les accords... le pic de l'opposition entre le Japon et la Chine à cause des îles a eu lieu pendant la visite du ministre de la Défense des États-Unis Léon Panetta au Japon et en Chine. 

À Pékin, on trouve que la déclaration des États-Unis disant que leur accord sur la sécurité avec le Japon se rapportait aussi aux îles contestées, a versé de l'huile sur le feu du contentieux territorial, c'est pourquoi, la Chine a obtenu du chef du Pentagone l'assurance que Washington ne soutiendrait aucune des parties dans le litige bilatéral - Cela, à en juger par les faits, n'infirme pas la thèse américaine selon laquelle les États-Unis examineraient l'attaque de la Chine sur les îles de Senkaku/Diaoyutai comme une menace à la sécurité nationale. 

D'autre part, il est évident que leur non-intervention dans le conflit bilatéral réduira la probabilité d'une nouvelle montée de la tension et permettra au Japon et à la Chine de décider sans pression extérieure de la manière dont les pays doivent se comporter dans la zone litigieuse.

 

NOVEMBRE 2012 

Nos amis Chinois ne sont pas a la traine et contrairement a ce que beaucoup imaginent, ils s'organisent pour etre aux premieres loges en matiere d'economie verte; Ainsi c'est le pouvoir central qui montre l'exemple, depuis le mois de septembre, de nombreux organismes utilisent des vehicules electriques, 23 d'entres elles (100% electriques) sont fabriquees avec une technologie nationale, ceci alors même que le gouvernement a mis à jour en juillet dernier les objectifs de production de véhicules électriques et hybrides à 500.000 en 2015 !

A quelques jours de l'arrivee du nouveau President Chinois Xi Jinping (qui avait mystérieusement disparu de l'espace public au mois d'août),ce dernier a fait des declarations plutot positives en ce qu iconcerne la lutte contre les scandales sanitaires, une plaie ces dernières années... il est meme alle jusqu'a declarer sur un campus de Pekin:

"La sécurité alimentaire est une question essentielle. L'état doit renforcer la supervision et appliquer des peines plus importantes aux criminels. Plus que cela, c'est la société dans son ensemble qui doit veiller"

Selon un rapport publié par le ministère de l'environnement, 80 milliards de yuans (10 milliards d'€) seront investis pendant le douzième plan (2011 – 2015) pour assurer la sécurité des installations de nucléaire civil national dans le pays !

Le document, qui a été avalisé par le gouvernement, fait un bilan mesuré de la situation de la sûreté nucléaire et si les 80 milliards nécessaires incitent à penser que la situation est dangereuse... le rapport rappelle qu'aucun accident de 2 ou plus sur l'échelle internationale des accidents nucléaires ne s'est jamais produit en Chine.

« Les 15 réacteurs actuellement en fonctionnement n'ont jamais été victimes d'incidents majeurs et les 26 réacteurs en cours de construction disposent du meilleur niveau de sécurité qui existe actuellement »

Cependant, si le pays veut maintenir ce niveau de sûreté, des investissements énormes seront nécessaires car avec un objectif de capacité de 60 à 70 GW pour 2020 (contre 12,5GW aujourd'hui), la Chine aura fort à faire pour éviter qu'un incident de niveau 2 ne se produise !

- De vrais efforts dans les pratiques agricuoles:  c'est ainsi que deux regions (celle du fameux thé Phu Er dans la province du Yunnan et decelle de l'Aohan) se sont distinguées pour leur façon de respecter la nature - depuis 1.800 ans les agriculteurs de la région utilisent les mêmes méthodes, avec le plus grand respect pour la nature, pour cultiver ce thé aux nombreuses vertues médicinales; Ces pratiques maintenues depuis des siècles ont formé un écosystème caractéristique fait de villages entourés de forêts de thé.

En Mongolie intérieure, la région d'Aohan est le site le plus ancien connu à ce jour pour la culture du millet, les cultures sont manuelles et utilisent la seule force humaine (avec l'aide du bétail), un héritage d'ancêtres multimillénaires qui n'utilisaient pas (et continuent de ne pas utiliser !) d'engrais chimiques.

Ces deux Provinces ont été distinguées début septembre par la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture). et ont été ajoutées à la liste des Systèmes ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial. A une époque d'urbanisation massive et de mécanisation rapide des campagnes chinoises, cette distinction est une manière de rappeler que pour alimenter sa population, la Chine ferait bien de prendre soin de ses surfaces agricoles car pour beaucoup de responsables de l'activité, redécouvrir et étudier les techniques agricoles traditionnelles pourrait bien contribuer à résoudre plusieurs défis très actuels... que ce soit en matière de sécurité alimentaire, d'adaptation au changement climatique ou des questions de développement durable, nos ancêtres ont trouvé des réponses dont nous ferions bien de nous inspirer !

 

Vendredi 16 Novembre 2012

La presse se montre circonspecte face à la nomination du nouveau President Chinois Xi Jinping,certains le jugent encore plus sévere que le précedent alors que d'autres le trouve insaisissable malgré un style plus détendu...
Pourtant, la première impression laissée par le nouvel homme fort de Pékin est bonne, sans doute grâce à une première conférence de presse particulièrement réussi, d'autant que l'homme s'exprime facilement en Anglais...
Pourtant si le style évolue, aucun grand changement n'est attendu de la nouvelle direction collective du PC chinois d'autant  que l'équipe dont s'est entouré Xi Jinping est vieillissante, de nombreux nominés étant des anciens du Parti Communiste Chinois et des donc des forces conservatrices.

 

 

Le nouveau Président arrive à la tête du parti aprés avoir laissé derrière lui de nombreux scandales (sang contaminé, scandales sanitaires, le dernier en date avec le lait contaminé, etc...) qu'il a toujours "couvert"... sans parler des nombreuses affaires de corruption et d'abus de pouvoir auxquelles il serait mêler!

Malgré tout, les attentes sont importantes de la part de la communauté , sans doutes trop importantes à réveler le quotidien "Zeitung"qui explique que quinconque a pensé que le PC chinois aurait changé avec davantage de réformateurs à sa tête allait tôt ou tard été déçu car l'appareil est trop rigide pour cela, la direction du parti trop obsédée par le pouvoir;
Fondamentalement, il n'y aura en Chine de mutation politique qu'au terme d'une longue période ou d'une... révolution !
Hu Jintao devenu Président en 2003 n'était il pas salué comme un potentiel réformateur ?
si au cours de ces 10 dernières années la Chine a fait des pas de géant (son économie a quadruplé et sa classe moyenne compte aujourd'hui 300 millions de personnes) ses réformes politiques sont quasiment nulles !

Ceci étant le PC Chinois semble depuis fort longtemps une grande capacité d'adaptation, ses gestionnaires ont prouvé qu'ils avaient un certain talent pour s'adapter aux situations nouvelles, les technocrates ont démontré quant à eux leur capacité à diriger l'économie tout en l'ouvrant progressivement au secteur privé, alors...

 


 Quel bilan depuis 10 ans ?

La Chine a réalisé, sous la direction du Comité central du PCC, de nombreux progrès sociaux et économiques au cours de la dernière décennie.
Hu Jintao a fait face à la fois à des opportunités et des défis, ainsi qu'à une situation compliquée tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays.
Ces dix dernières années ont été caractérisées par l'émancipation idéologique, les réformes et l'ouverture, ainsi que par les efforts constants pour l'édification d'une société prospère; Durant cette période, le pays est entré dans une nouvelle phase de sa modernisation socialiste et la société a été témoin de changements profonds et historiques.

Lorsque Hu Jintao est entré en fonction en tant que secrétaire général du Comité central du PCC il y a dix ans lors du 16e Congrès national du Parti, la nouvelle direction centrale a donné la priorité au développement national, s'est concentrée sur la résolution de problèmes de développement économique et social non coordonné, la pression croissante sur les ressources et l'environnement, l'écart des revenus grandissant, l'accumulation des contradictions et les problèmes de pollution.

Le Parti considère comme son idéologie directrice la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante de la "triple représentativité" et le concept de développement scientifique.
 Au cours de la dernière décennie, la Chine a connu une croissance économique moyenne de 10,7 %, bien au-dessus de la moyenne mondiale de 3,9 % durant la même période, elle est devenue la deuxième puissance économique du monde en termes de PIB qui est passé de 1,135 $ en 2002 à 5,432 $ en 2012.

La Chine a accompli par ailleurs d'importantes réalisations dans divers domaines: le taux d'urbanisation a ainsi été relevé de moins de 40 % il y a dix ans à plus de 50 % aujourd'hui, le barrage des Trois Gorges et le chemin de fer Qinghai-Tibet ont été achevés, le pays a également accueilli les Jeux olympiques en 2008 à Beijing et l'Exposition universelle en 2010 à Shanghai, la Chine a réalisé avec succès des vols spatiaux habités et des missions d'exploration marine.

Mais la Chine a aussi connu toute une série de catastrophes majeures et d'incidents imprévus, comme l'épidémie de SRAS en 2003, le séisme dévastateur de Wenchuan dans la province du Sichuan en 2008, les troubles séparatistes au Tibet et au Xinjiang, et la crise financière internationale.
Pourtant le PCC a attaché ces dix dernières années une importance particulière au bien-être et à la santé du peuple, ainsi aujourd'hui, plus de 1,3 milliard de Chinois, urbains et ruraux, sont couverts par l'assurance maladie !!!
 

Entre 2003 et 2011, le gouvernement a investi 16.470 milliards de yuans (2.540 milliards de dollars) dans les secteurs liés au bien-être, à savoir l'éducation, la santé, la sécurité sociale, l'emploi et la construction de logements sociaux.
Sur le plan diplomatique, les relations entre la Chine et le reste du monde ont connu des changements remarquables: en novembre 2006, la Chine a organisé le Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine, au cours duquel le président chinois Hu Jintao a rencontré des chefs d'Etat de 48 pays africains; L'événement a ouvert un nouveau chapitre dans le partenariat entre le plus grand pays en voie de développement et le continent abritant le plus grand nombre de pays en développement.
Hu Jintao a assisté au premier sommet du G20 en novembre 2008, appelant alors à des efforts conjoints pour surmonter les difficultés.
La Chine, en tant que deuxième économie du monde, a joué un rôle majeur dans les affaires internationales au cours de la dernière décennie; Elle a envoyé des navires de guerre pour protéger les cargos chinois et étrangers dans les zones d'opération des pirates. En juin 2012, le pays a versé 43 milliards de dollars supplémentaires au Fonds monétaire international (FMI).
En outre, le Parti a intensifié ses efforts dans la lutte contre la corruption: entre novembre 2007 et juin 2012, les départements chargés du contrôle de la discipline et de l'inspection ont traité 640.000 affaires et transféré 24.000 personnes aux autorités judiciaires compétentes.
Enfin, le PCC s'est engagé à édifier une société plus prospère pour les Chinois d'ici 2021, l'année du centenaire du Parti. Il a également promis de faire de la Chine une nation socialiste moderne, riche, démocratique, civique et harmonieuse d'ici 2049, l'année du centenaire de la fondation de la République populaire de Chine.

 

La ligne de conduite des 5 ans à venir

Augmenter les revenus de la population, lutter contre la corruption et améliorer l'édification du Parti sont les principales tâches à accomplir dans les cinq prochaines années, a déclaré Wen Jiabao (Premier Ministre) aux délégués au 18° Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).
Les effets de la crise financière internationale vont perdurer quelques années, a-t-il fait remarquer lors d'une discussion de groupe avec la délégation de Tianjin.

La Chine doit maintenir une croissance stable et relativement rapide, et faire avancer la réforme et la restructuration économique afin d'éviter un développement économique instable, déséquilibré, mal coordonné et non durable, a-t-il souligné.

La réforme structurelle politique doit progresser simultanément afin d'améliorer la démocratie, sauvegarder la justice et l'équité sociales, protéger la liberté et les droits égaux du peuple et mettre pleinement à profit ses initiatives et sa créativité.

Premièrement, des efforts doivent être faits pour augmenter les revenus des habitants urbains et ruraux, améliorer le système de sécurité sociale, réduire davantage les inégalités régionales et entre les zones urbaines et rurales, et résoudre la question de l'iniquité en termes de répartition des revenus.

Deuxièmement, il faut notamment privilégier la lutte contre la corruption, car c'est une question de vie ou de mort pour le Parti et le pays. A cette fin, il faut renforcer l'édification institutionnelle pour déraciner la corruption, encourager l'intégrité des fonctionnaires et promouvoir un gouvernement propre.

Troisièmement, c'est au Parti qu'incombe la plus lourde responsabilité pour l'avenir de la Chine.

"Nous devons déployer des efforts particuliers pour consolider et améliorer la direction du Parti, améliorer la démocratie, optimiser le système juridique et garantir l'état de droit - notre pays fait face à de nombreux problèmes, en particulier à la tâche ardue de réforme et de développement. Mais je pense que les trois aspects mentionnés ci-dessus sont les plus importants et les plus urgents"

 

 

DECEMBRE 2012

Comme un cadeau de Noël voilà que l'on apprends que le gouvernement Chinois va accorder aux citoyens de 45 pays (Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Luxembourg, Les Pays-Bas, Finlande, France, Allemagne, Canada, Grèce, Hongrie, Italie, Suisse,etc...) l'autorisation de séjourner à Shanghai sans visa pour une durée de 72 heures, après qu'une politique similaire a été mise en place à Beijing.

Les passagers en transit pourront entrer à Shanghai sans visa par deux aéroport, Hongqiao et Pudong, à partir du 1er janvier 2013.



10/01/2012
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres