Chine - Tibet- Nepal

Chine - Tibet- Nepal

ACTUALITES 2011

VENDREDI 4 FEVRIER 2011

 

Le Népal élit enfin son Premier Minsitre !!!

voir l'image en taille réelle

C'est le président du Parti marxiste-léniniste (UML) Jhalanath Khanal, 60 ans, qui vient ainsi d'être élu Premier ministre du Népal après avoir obtenu le soutien des maoïstes avec 236 siéges sur les 601 du Parlement, constituant le groupe le plus important de cette assemblée.

"Jhalanath Khanal a obtenu 368 des 598 votes exprimés, ce qui lui donne la majorité, je le proclame donc vainqueur de l'élection et nouveau Premier ministre"

a déclaré le président du Parlement, Subash Chandra Nemwang, devant l'assemblée - Cette élection met fin à une impasse de sept mois depuis la démission du Premier ministre Madhav Kumar le 30 juin 2010 sous la pression du parti d'opposition maoïste; Depuis les dirigeants n'avaient pas réussi à trouver un accord pour former un gouvernement de coalition. Il faut désormais que cette nouvelle de taille soit suivi d'effet et que le parlement mette en place des réformes rapidement afin de ne pas retomber dans une crise profonde, à commencer par la démocratisation de l'armée, l'adoption d'une nouvelle constitution et l'intégration et la réhabilitation des combattants Maoïstes.

voir l'image en taille réelle

Photo: Getty

Khanal n'a obtenu le soutien des maoïstes qu'à la dernière minute, après que leur chef emblématique Prachanda ait accepter de se retirer de la course et si on ognore encore quelle sera la composition exacte du nouveau gouvernement, il est probable qu'il comptera d'anciens rebelles,  car Khanal n'a eu de cesse de répéter que les maoïstes devaient faire partie du nouveau gouvernement quel qu'il soit, pour que le processus de paix engagé depuis la fin du conflit soit couronné de succès.

 

 

MERCREDI 6 JUILLET 2011

Des Tibétains exilés traversent la clôture pour contourner la police anti-émeute Népalaise qui les empêche de célébrer le 76° anniversaire du Dalai Lama à Katmandou -  Ils ont ainsi arretes trois d'entres eux alors que des centaines qiu se sont enfui de leur pays trop militariser en ce moment s'etaient réunis pour l'événement dans une école de la périphérie de Katmandou. 

Le Quotidien du peuple, principal organe de presse du Parti communiste chinois (PCC), a publié mardi un commentaire, déclarant que la retraite du dalaï lama ne pourra pas sauver sa "clique" de l'échec.
Le commentaire indique que quels que soient les objectifs poursuivis par le dalaï lama, soit "l'indépendance du Tibet ", soit "l'approche de la voie médiane", et la manière dont il agit sur la scène ou contrôle ses marionnettes en coulisse, il échouera.

"Peu importe qui dirige le 'gouvernement tibétain en exil', sa nature illégale restera inchangée"

Concernant l'avenir du Dalaï Lama lui-même, il n'a pas d'autre choix que d'abandonner les actes et les discours sécessionnistes, et de satisfaire aux demandes du gouvernement central, ajoute le commentaire.



10/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres